Trois mois après sa tentative de suicide, Isabelle Balkany "va bien"

Trois mois après sa tentative de suicide, Isabelle Balkany "va bien"
Patrick et Isabelle Balkany assistent au meeting de Nicolas Sarkozy à Boulogne-Billancourt, le 25 novembre 2014.

Le 1er mai 2019, l'épouse de Patrick Balkany tentait de mettre fin à ses jours. Plus de trois mois plus tard, elle a évoqué cette douloureuse période au micro de BFMTV, confiant qu'elle allait aujourd'hui beaucoup mieux.

"Je vais bien", clame désormais Isabelle Balkany, quelques mois après avoir publié un long message de détresse sur Facebook, avant de tenter de se suicider. C'est face aux caméras de BFMTV que la première adjointe au maire de Levallois-Perret est revenue sur son geste et a assuré avoir depuis été "très bien soignée" par des "médecins compétents" et que, hormis "quelques petits problèmes neurologiques à régler" et avoir "perdu beaucoup de poids", son état de santé s'était nettement amélioré. "J'essaye de me blinder et de ne voir que le côté positif des choses", a-t-elle également précisé.

"Les Levalloisiens m'ont sauvée"

Pour la femme de Patrick Balkany, ce qui l'a poussée à prendre la décision dramatique de mettre fin à ses jours était une forme de burn out, un mal qui "arrive malheureusement à beaucoup de gens". Mais cette sombre période est désormais derrière elle, et ce, notamment, grâce au soutien des habitants de sa ville. "Les Levalloisiens m'ont sauvée", a ainsi affirmé la femme politique.

Ces derniers ont communiqué avec elle sur les réseaux sociaux, la poussant à dire : "Ça a beaucoup d'inconvénients les réseaux sociaux. Ça peut être la poubelle du monde et un ramassis de haine. C'est ce qui m'a, à un moment donné, beaucoup beaucoup beaucoup fait souffrir, mais ça peut être aussi des gens chaleureux et affectueux." Et de poursuivre à propos de ses administrés : "Ils nous manifestent une affection et un soutien qui, moi, m'a transcendée."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.