Très endetté, Pierre-Jean Chalençon se bat pour sauver son palais

Très endetté, Pierre-Jean Chalençon se bat pour sauver son palais
Pierre-Jean Chalençon au Musée Grévin à Paris, le 6 mai 2019.

Émilie Nougué

En achetant en 2015 le Palais Vivienne, luxueuse résidence située dans le IIe arrondissement de Paris, Pierre-Jean Chalençon s'est endetté lourdement. Interrogé par Télé 2 Semaines, il a confié qu'il devait désormais faire attention à ses dépenses afin de ne pas être contraint de s'en séparer.

"Cet hôtel particulier m'a coûté environ 6 millions d'euros, auxquels il convient d'ajouter les frais de restauration. Je me suis endetté sur vingt ans", révèle sans langue de bois l'acheteur d'Affaire conclue dans les colonnes de Télé 2 Semaines, en kiosque le 18 juin 2019. Pour faire face à cette énorme dette, le collectionneur d'art s'est improvisé guide. "J'organise moi-même des visites de deux heures, à 40 euros par personne, et 70 euros pour la version champagne et petits fours", explique-t-il.

Bientôt une "grande vente" pour récolter de l'argent

Mais ce n'est pas tout, Pierre-Jean Chalençon loue son palais "entre 5 000 et 8 000 euros la soirée" pour pouvoir se dégager un chiffre d'affaires mensuel. Car s'il gagne pas moins de 1 000 euros par jour pour 5 émissions tournées d'Affaire conclue, l'acheteur dépense tout de même plus qu'il ne gagne. Il indique : "L'émission rapporte à tout le monde, sauf à moi. La somme que je touche de la production ne rembourse pas mes achats. Je réfléchis à organiser prochainement une grande vente pour sauver le Palais Vivienne."

Pour rappel, Pierre-Jean Chalençon aurait pu toucher 50 000 euros en participant à Danse avec les stars sur TF1, comme l'avait révélé Cyril Hanouna dans Touche pas à mon poste. Mais il a finalement été écarté du casting pour avoir participé à l'émission de C8, dans laquelle il sera bientôt chroniqueur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.