TPMP : François Viot s'en prend à Cyril Hanouna

TPMP : François Viot s'en prend à Cyril Hanouna
Isabelle Morini-Bosc, François Viot, Christophe Carrière, Bertrand Chameroy, Cyril Hanouna, Jean-Luc Lemoine et Gilles Verdez à la soirée de la 2ème édition "Les étoiles du Parisien" à la Bellevilloise à Paris, le 15 ...

Cyril Hanouna, le trublion du PAF, est de nouveau victime de commentaires de la part d'un ancien chroniqueur de Touche Pas à Mon Poste!. François Viot a répondu à quelques questions pour le podcast Focus Écran. Le journaliste et écrivain s'est exprimé sur son expérience dans TPMP, sa relation avec "Baba", le surnom de l'animateur, et a clarifié son départ de l'émission.

François Viot parle d'une "longue aventure, longue amitié, une longue loyauté aussi" entre Cyril Hanouna et lui. Cependant, son retour en début de saison dans TPMP n'a pas eu le goût qu'il aurait voulu. Si les promesses de Hanouna portaient sur de l'analyse média en plateau, "dès la première, je me suis retrouvé déguisé en Britney Spears à prendre du chocolat dans la gueule. J'ai moyennement aimé", admet-il avant d'ajouter :"J'aime bien la déconnade [...] Mais là je trouve que c'est de l'humiliation et j'ai passé l'âge de faire le pot de fleurs".

Hanouna, le patron qui met la pression ?

Pas à en juger un des récents posts de l'animateur sur Instagram qui reprend à sa sauce le générique de la série "Friends". Les chroniqueurs y apparaissent dans des extraits de Ce Soir Chez Baba, l'émission qu'il tient depuis son canapé en période de confinement. On y voit Valérie Benaïm, Benjamin Castaldi, Gilles Verdez et le reste de l'équipe s'adonner à leurs débats habituels, mais aussi à des défis de confinement.

Le quinzomadaire Society avait consacré une longue enquête sur l'émission et son présentateur-producteur. Une anonyme y raconte que ce serait "l'enfer" dans les coulisses. En tout cas, pour Hanouna qui avait lancé le premier le concept d'émission depuis la maison, les audiences sont en recul face à Quotidien et à C à Vous.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.