Tout le monde veut prendre sa place : un coup de pouce pour les champions ?

Tout le monde veut prendre sa place : un coup de pouce pour les champions ?
Nagui lors du Téléthon au Champ de Mars à Paris, le 6 décembre 2014.

Le vendredi 9 novembre 2018, Marie-Christine, candidate à Tout le monde veut prendre sa place, a battu le record mondial de longévité dans un jeu télévisé. Le Parisien s'est donc intéressé à la façon dont les émissions peuvent privilégier leurs champions...

Avec 193 victoires, Marie-Christine a battu le record de longévité dans un jeu télévisé. Après six mois à l'écran, cette dernière captive toujours les téléspectateurs et continue de faire grimper les audiences. Mais selon un ancien salarié d'une production de jeux qui s'est confié au Parisien, les champions sont très précieux. Et, par conséquent, la production pourrait altérer les jeux pour allonger leur nombre d'émission.

"Plus un champion gagne et plus l'audience grimpe"

"Plus un champion gagne et plus l'audience grimpe", a déclaré un producteur de jeu, alors qu'un autre professionnel explique : "Un candidat qui enchaîne les victoires, c'est du lien créé avec le téléspectateur. Il y a de l'attachement, les gens veulent voir jusqu'où il va aller." Pour ce qui est de la question de donner l'avantage au candidat en question, l'ex-employé a confessé : "La production connaît très bien le niveau de son champion : il a répondu en amont à des questionnaires très précis. Il suffit donc de lui mettre en face des candidats moins forts et le tour est joué." Autre précision, le jeu sur France 2 a établi une option qui permet de racheter sa place si le candidat a le malheur de perdre - un bénéfice que Marie-Christine a utilisé 2 fois.

Quant aux soupçons de triche, la coproductrice de TLMVPSP les a indéniablement niés : "Ce n'est pas de la poudre aux yeux. Les champions gagnent au mérite. Ce jeu est construit pour qu'un candidat qui est bon tacticien et a une bonne culture générale puisse rester."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.