Touché par une polémique, Florent Pagny monte au créneau

Touché par une polémique, Florent Pagny monte au créneau
Florent Pagny aux Victoires de la musique à la Seine musicale de Boulogne-Billancourt, le 14 février 2020.

Après la diffusion de la chanson de Florent Pagny, dont les bénéfices seront reversés aux soignants, le chanteur s'est vu accusé d'hypocrisie puisqu'il ne "paierait pas ses impôts en France". Une polémique sur laquelle il est revenu avec FranceInfo, mercredi 8 avril 2020.

Le 4 avril dernier, Florent Pagny dévoilait avec Pascal Obispo et Marc Lavoine, la chanson Pour les gens du secours qui rend hommage au personnel soignant. Un titre inédit pour lequel tous les bénéfices et droits générés seront intégralement reversés à la Fédération Hospitalière de France ainsi qu'à la Fondation des Hôpitaux de France. Une bonne action qui a rapidement fait réagir certains internautes sur la Toile? reprochant à l'interprète de Ma liberté de penser "de faire semblant d'être généreux alors qu'il ne paierait pas ses impôts en France puisqu'il vit au Portugal", précise Franceinfo. Le chanteur a donc choisi de répondre à la polémique dans une interview, mercredi 8 avril.

"C'est de l'ignorance : les gens ne savent pas"

"Je paie mes impôts en France depuis toujours", a-t-il répondu à Franceinfo avant d'expliquer : "Mon problème, dans une réaction comme celle-ci, à 99% c'est positif et les gens comprennent ce qu'on est en train d'essayer de faire, mais c'est vrai qu'il y a 1% de ce que j'appelle les aigris de la vie qui, d'un seul coup, n'arrivent même pas à dépasser le moment qu'on est en train de vivre et qui ne voient que du négatif parce que je ne paierais pas mes impôts en France." Face à la situation actuelle, ces critiques ont agacé le chanteur de 58 ans obligé de se justifier une nouvelle fois sur la question. "C'est vrai que ça me fait un espèce de noeud parce que c'est totalement injuste. À chaque fois je suis obligé de faire cette explication, ce cours de fiscalité", a-t-il déclaré avant de préciser plus tard dans l'interview : "C'est de l'ignorance : les gens ne savent pas."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.