Tombe de Johnny Hallyday : un recueillement minuté ?

Tombe de Johnny Hallyday : un recueillement minuté ?
Johnny Hallyday lors de l'hommage national aux victimes des attentats de 2015 à Paris, le 9 janvier 2016.

La tombe du Taulier, qui repose au cimetière de Saint-Barthélemy, attire chaque jour de nombreux fans. Une fréquentation qui pourrait se voir bouleversée par une nouvelle mesure assez radicale.

Le 5 décembre 2017, Johnny Hallyday s'éteignait dans sa résidence de Marnes-la-Coquette. Une perte tragique pour sa famille, ses proches et ses fans qui s'étaient déplacés en masse lors des funérailles de ce dernier le 9 décembre suivant à l'église de la Madeleine. En plein deuil, beaucoup s'étaient alors insurgés de voir le corps du chanteur emporté à des milliers de kilomètres de la métropole pour être inhumé à Saint-Barthélemy, mais l'affluence sur la tombe de l'interprète de Que je t'aime, depuis plus d'un an, a su prouver que la distance ne décourageait pas les plus déterminés. Selon Le Figaro, une vingtaine de fans se rendrait chaque jour au cimetière de Lorient, à Saint-Barthélemy, afin de rendre hommage au rockeur. Un hommage qui, si l'on en croit les dires du journal, serait limité... à 20 minutes.

"Chacun n'est autorisé à rester que 20 minutes sur la tombe"

Si l'on ignore les dispositions précises mises en place pour respecter ce créneau, il semble bien que le temps des visiteurs sur la tombe de leur idole est compté.

"Curieux ou fans inconsolables, ils viennent parfois pour la journée de l'île de Saint-Martin voisine déposer bougies, fleurs et photos dans le cimetière aux croix blanches où chacun n'est autorisé à rester que 20 minutes sur la tombe de leur idole disparue le 5 décembre 2017", a révélé Le Figaro le 11 janvier 2019. Cette nouvelle mesure, probablement pensée pour limiter l'affluence autour de la tombe du rockeur, si elle s'avère vraie, ne devrait pas ravir les fans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.