Thierry Ardisson attaque C8 en justice et accuse Cyril Hanouna de plagiat

Thierry Ardisson attaque C8 en justice et accuse Cyril Hanouna de plagiat
Thierry Ardisson à la soirée des 30 ans de Canal+ au Palais de Tokyo à Paris, le 4 novembre 2014.

Exclu de la grille de rentrée de C8, l'homme en noir ne décolère pas. Dans un courrier datant du 28 août 2019, il a annoncé se préparer à assigner son ex-employeur en justice pour "rupture brutale de dépendance économique". En parallèle, il a accusé Cyril Hanouna - qui a repris sa case - de plagier l'un de ses concepts d'émission avec La Grande Darka.

D'après les informations du Point, Thierry Ardisson, qui présentait Les Terriens du samedi et Les Terriens du dimanche sur C8, reproche à la chaîne de lui avoir annoncé tardivement son exclusion de la grille de rentrée. Or, 90% du chiffre d'affaires de sa société, Téléparis, provenait du groupe Canal+. N'ayant pas eu le temps de se retourner, le présentateur a dû licencier et indemniser les 90 personnes qui travaillaient sur ses deux talk-shows.

C8 accusée de "parasitisme"

En plus de demander une réparation financière pour "rupture brutale de dépendance économique", l'homme en noir va demander réparation "du préjudice sur son image et sa carrière", écrit Le Point. Mais ce n'est pas tout, il a également assigné C8 en justice pour "parasitisme". En effet, il estime que La Grande Darka, nouvelle émission présentée par Cyril Hanouna sur son ancienne case horaire, est plagiée sur l'une de ses idées de programme.

Dans cette émission, un logiciel de reconnaissance faciale permettra de compter les rires des invités. Un concept que Thierry Ardisson affirme avoir déposé à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle) et à la SACD (Société des auteurs et compositeurs dramatiques) en 2015, et présenté à sa direction en mars 2016...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.