TF1 avait demandé à Christian Quesada de fermer un blog douteux

TF1 avait demandé à Christian Quesada de fermer un blog douteux
Christian Quesada au Salon du livre de Paris, le 16 mars 2019.

Le Parisien a révélé, dimanche 31 mars 2019, que la production des 12 coups de midi avait demandé à Christian Quesada de fermer un blog "comprenant des photos de très jeunes actrices" avant ou pendant sa participation à l'émission.

Le 27 mars, on apprenait par les journalistes de RTL la mise en examen ainsi que la détention provisoire de l'ancien champion des 12 coups de midi, accusé de "détention et diffusion d'images pédopornographiques". Selon les informations de la radio, la perquisition des gendarmes au domicile de Christian Quesada aurait permis de découvrir dans les ordinateurs de l'ex-candidat de TF1 des photos et vidéos compromettantes par milliers, "ainsi que des documents qu'il aurait également diffusés sur des réseaux".

Bien que Christian Quesada reconnaisse les faits qui lui sont reprochés, il explique "avoir seulement consulté ces images, et n'avoir jamais commis d'agression sexuelle", comme le rapporte Christophe Rode, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, à RTL.

Des indices alarmants

Déjà condamné pour des faits similaires en 2001, 2003 et 2009, Christian Quesada aurait intégré l'émission Les 12 coups de midi sans avoir à fournir de casier judiciaire. "Vu le nombre de candidats au casting, ce serait ingérable", confie un employé d'Endemol Shine. Cependant, la production aurait demandé à l'ex-champion de fermer un blog à caractère douteux. "On lui avait demandé de fermer son blog, où il postait des photos de très jeunes actrices", raconte un membre de l'équipe dans les colonnes du Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.