Tex : l'ex-animateur des Z'amours a "tout perdu" et doit vendre ses biens

Tex : l'ex-animateur des Z'amours a "tout perdu" et doit vendre ses biens
Tex assiste à la soirée hommage à Laurent Violet au théâtre Les Feux de la Rampe à Paris, le 10 janvier 2016.

Invité de l'émission L'Instant de Luxe de Non Stop People, lundi 25 mai 2020, Tex s'est confié à l'animateur Jordan de Luxe. Revenant sur son éviction de France Télévisions et les procès qui en ont découlé, l'humoriste a révélé être dans une situation financière plutôt préoccupante.

Une blague de mauvais goût aura suffit à faire basculer la carrière de Tex. Après plus de deux ans de procès, l'ancien animateur des Z'amours a perdu son procès contre son ancien employeur. Aujourd'hui, celui qui se considère comme une victime de "la police de l'humour" est dans une situation compliquée. Ruiné, il envisage désormais de vendre ses biens pour s'en sortir.

"J'ai tout perdu et comme un bon Breton, j'avais mis de l'argent de côté, j'avais acheté un peu des apparts et tout cela. Je pense que d'année en année, je vais revendre tout cela et vivre là-dessus", a confié à Non Stop People celui qui a récemment signé un livre à lire aux toilettes. Avant de poursuivre : "C'est redoutable ce que je vais dire, mais il ne faut compter que sur soi. Je vais reprendre la phrase de Kennedy qui disait qu'il ne faut pas attendre que l'État subvienne à tes besoins."

"Ils ont eu raison de vous virer et vous n'aurez rien"

Pour Tex, la perte de son procès en appel est encore difficile à encaisser : "C'est encore pire que d'être viré, parce que ceux qui te virent, pour une raison que je trouve déplorable, c'est-à-dire un humoriste qui fait une blague à la télé et qu'on vire, tu ne comprends pas. Mais que le jugement d'une Cour te dise 'non mais ils ont eu raison de vous virer et vous n'aurez rien', c'est redoutable !" Visiblement encore très affecté par cette décision en justice, celui qui a animé Les Z'amours pendant 17 ans a conclut : "C'est redoutable de se dire qu'il y a aucun endroit où tu pourras te raccrocher aux branches."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.