Sylvie Testud lève le voile sur ses occupations pendant le confinement

Sylvie Testud lève le voile sur ses occupations pendant le confinement
Sylvie Testud à la projection du film "Les Eternels" au Palais des Festivals lors du 71ème Festival de Cannes Film Festival le 11 mai 2018.

Au micro d'Europe 1, Sylvie Testud s'est livrée sur les conditions de son confinement. Touchée par le coronavirus, la comédienne a raconté comment elle a surmonté cette épreuve.

Au tout début du confinement, Sylvie Testud a appris qu'elle était atteinte du covid-19. Elle s'est alors isolée dans son bureau pour préserver ses enfants. Une situation anxiogène qui a duré trois jours, avant que sa famille ne quitte Paris. Libérée de l'angoisse de contaminer ses proches, elle s'est sentie soulagée : "J'avais le droit de tousser dans mon salon, je me suis sentie libre."

Guérie, elle tue l'ennui

Aujourd'hui tirée d'affaire, Sylvie Testud doit faire face au confinement, seule chez elle. Devenue "championne du ménage", elle tente de conserver une activité physique régulière grâce à la danse, qu'elle pratique via des cours à distance. Pour occuper son esprit elle écrit, regarde des films, écoute la radio, et pour rester informée, elle ne regarde les infos que tous les deux jours "parce que tous les jours ça fait trop".

Comme beaucoup, elle garde contact avec ses proches en participant à des visioconférences. L'occasion de s'apprêter et même de mettre du parfum, du moins pour le moment : "Si ça dure encore longtemps, on verra. Peut-être que je ferai un FaceTime avec les cheveux dégueulasses." Le confinement de l'actrice est également rythmé, comme celui de nombreux Français, par un hommage quotidien aux soignants. "J'applaudis, tous les soirs à 20 heures, ça me permet de me voir qu'on est très peu nombreux dans ma rue, ils doivent tous avoir des résidences secondaires", a-t-elle confié.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.