Stéphanie de Monaco sur la mort de sa mère : "On m'accusait de l'avoir tuée"

Stéphanie de Monaco sur la mort de sa mère : "On m'accusait de l'avoir tuée"
La princesse Stéphanie de Monaco dans la cour du palais lors de la cérémonie militaire à Monaco, le 19 novembre 2012.

Émilie Nougué

Diffusé sur France 3 le 8 mars 2019, le documentaire "Monaco, le rocher était presque parfait" est revenu sur une sombre période traversée par la princesse Stéphanie de Monaco.

Le 14 septembre 1982, Grace Kelly, l'épouse du prince Rainier III, mourrait à la suite d'un accident de la route survenu près du Rocher. Stéphanie de Monaco, sa plus jeune fille, se trouvait avec elle dans la voiture au moment du drame mais s'en est sortie avec des côtes et une clavicule cassées ainsi que des fractures aux cervicales. Une "sinistre rumeur" s'est alors rapidement répandue, indiquant que cette dernière était au volant du véhicule, et donc responsable de la mort de sa mère...

"Comment ne pas se sentir coupable ?"

En plus de devoir faire le deuil de celle qui l'avait mise au monde, la petite soeur d'Albert et de Caroline de Monaco a donc dû faire face à ces terribles accusations. Gérard Miller, réalisateur et voix-off du documentaire retraçant cet épisode, rapporte des propos de la princesse à ce sujet : "J'avais dix-sept ans. Je venais de perdre ma mère, et on m'accusait de l'avoir tuée. Comment ne pas se sentir coupable quand tout le monde vous regarde avec l'air de dire 'Comment se fait-il que toi, tu sois encore en vie ?'"

Selon elle, Grace Kelly "était un personnage si féerique qu'il était impossible d'accepter qu'il lui soit arrivé quelque chose d'aussi banal qu'un accident de voiture." "On s'est donc imaginé que c'était moi la fautive, car elle, elle était trop parfaite pour ça", analyse-t-elle. Cette sinistre rumeur a poursuivi Stéphanie de Monaco pendant de nombreuses années et l'a énormément blessée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.