Stéphane Bern : "J'ai envie de réorienter ma vie"

Stéphane Bern : "J'ai envie de réorienter ma vie"
Stephane Bern au Château du Clos Lucé, lors de la cérémonie en hommage à Léonard de Vinci à Ambroise, le 2 mai 2019.

Loin de la cohue des villes, Stéphane Bern est confiné dans le Perche. Là, il se ressource et découvre une autre façon de vivre sa vie. Pour lui, ce confinement est l'occasion de tout remettre en question.

Lundi 4 mai 2020, Stéphane Bern a raconté son confinement au micro de France Bleu. Celui qui présentera le 16 mai prochain l'émission qui remplacera l'Eurovision semble être conquis par la vie à la campagne et envisagerait même de l'adopter.

"J'avoue que j'étais venu le 12 mars dernier pour voter aux élections municipales et puis je suis resté dans le Perche. D'abord parce que j'y ai un jardin et que je suis venu avec mes chiens. Ils y sont plus heureux. J'ai des poules qui me donnent des oeufs", a confié l'animateur qu'on sait concerné par la cause animale. En plaisantant, il a ajouté : "Je crois que j'ai décidé de changer de vie et de venir m'installer définitivement ici. Je trouve qu'on a plus le sens de la réalité quand on est à la campagne [...] Les gens ont une belle sagesse dans le village". Et s'il est encore peu probable que Stéphane Bern quitte la télé pour se consacrer à ses chiens et à ses poules, la crise sanitaire l'a amené à revoir ses priorités.

"Certains de mes amis sont morts et j'ai vraiment le coeur gros"

Dans une autre interview, accordée cette fois à Europe 1 le jeudi 30 avril 2020, l'animateur de 56 ans avait pris un ton bien plus grave pour évoquer sa remise en question : "Je n'ai plus envie de courir après n'importe quoi. J'ai plutôt envie de m'intéresser à l'humain. J'ai envie de réorienter ma vie vers des choses qui ont plus de sens [...] Je vous le dis sincèrement, j'ai vu trop de gens tomber malade. Certains de mes amis sont morts et j'ai vraiment le coeur gros". Une confession à coeur ouvert qui témoigne du bouleversement de l'animateur de Secrets d'histoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.