Stéphane Bern : ce qu'il pense de l'interview d'Harry et Meghan Markle

Stéphane Bern : ce qu'il pense de l'interview d'Harry et Meghan Markle
Stéphane Bern aux obsèques de S.A.R. le Grand-Duc Jean de Luxembourg en la cathédrale Notre-Dame à Luxembourg, le 4 mai 2019.

L'interview du prince Harry et de Meghan Markle accordée à Oprah Winfrey a suscité de nombreuses réactions aux quatre coins du monde. Le 8 mars 2021, au lendemain de sa diffusion à la télévision américaine, Stéphane Bern a donné son point de vue sur cet entretien.

Passionné d'histoire et de têtes couronnées, Stéphane Bern a été interrogé par BFMTV sur l'interview choc de Meghan Markle et du prince Harry. "Si vous voulez, moi, j'ai plein de compassion pour leur récit", a-t-il indiqué avant de regretter un mauvais timing : "Mais en même temps, on vit en pleine pandémie, avec des millions de morts à travers le monde, ils sont partis avec 45 millions d'euros, j'ai du mal à un moment, à pleurer sur leur sort."

"Ça fait pauvre petite fille riche"

Selon celui qui a été moqué à ses débuts à la télévision, Meghan Markle s'est sentie "à l'étroit" au sein de la famille royale, "complètement perdue", "abandonnée" mais aussi "mal à l'aise car elle n'avait pas le premier rôle". "Ça fait pauvre petite fille riche qui était une star, a lancé l'animateur. Elle a l'air de mal vivre les propos dans les tabloïds anglais. Mais il faut lire les critiques quand vous êtes une star à Hollywood aussi. Ce n'est pas toujours tendre."

Stéphane Bern a également remis en cause les accusations de racisme qui impliqueraient des membres de la famille royale à l'égard du petit Archie. "La reine n'est absolument pas raciste, les membres de la famille non plus", a-t-il déclaré avant de préciser : "Je crois très sincèrement que c'est très possible que le prince Harry ait entendu des membres du personnel, en tout cas de ce qu'on appelle l'establishment, qui règne en maître à Buckingham."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.