Stéphane Bern aime "titiller" Emmanuel Macron

Stéphane Bern aime "titiller" Emmanuel Macron
Stéphane Bern à la conférence de presse de présentation de la liste des projets de la mission patrimoine 2019 au ministère de la Culture à Paris, le 11 juin 2019.

Marine de Guilhermier

Le 11 juin 2019, Stéphane Bern a dévoilé la liste des 121 monuments retenus pour bénéficier de la 2e édition du Loto du patrimoine. À cette occasion, l'animateur de Secrets d'Histoire a dévoilé les coulisses de ses entretiens avec le président de la République.

L'amitié entre Stéphane Bern et Emmanuel Macron a commencé avant l'arrivée de ce dernier à l'Élysée. Peut-être est-ce pour cela que les rapports entre les deux hommes sont bons malgré, parfois, quelques points de tension, comme l'a révélé le passionné d'histoire au micro de C à vous. "Avec le Président, ça se passe merveilleusement bien. Vous savez, il connaît mon avis, mon opinion, parfois ça ne plaît pas, mais il me laisse faire", a-t-il ainsi expliqué. Et de confier qu'il ne vaut mieux pas le chercher : "Dès qu'on me contraint, je me braque."

Des conversations "franches et cordiales"

Surtout, Stéphane Bern profite de sa position privilégiée pour tenter d'influencer le mari de Brigitte Macron. "Je le titille sur les taxes, je le titille sur Notre-Dame, je le titille sur le patrimoine", a indiqué l'animateur avant de déplorer : "On trouve toujours de l'argent pour le patrimoine parisien, mais on a plus de mal à en trouver pour le patrimoine rural et dans les territoires."

Tout sourire, Stéphane Bern a également avoué à propos de ses rencontres avec le président : "On a des discussions, comme on dit en langage diplomatique, franches et cordiales." Et d'avertir : "Si on m'engueule, je m'en vais." Emmanuel Macron est prévenu !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.