Steevy Boulay "gaga" d'Elizabeth II : "C'est un repère dans ma vie cette femme"

Steevy Boulay "gaga" d'Elizabeth II : "C'est un repère dans ma vie cette femme"
Steevy Boulay à la soirée de lancement du parfum "L'Ogre" et des vins de J.M Bigard au Manko à Paris, le 28 octobre 2019.

Dans le 6 à 7 avec Casta sur C8, mardi 13 avril 2021, Steevy Boulay s'est confié sur sa passion obsessionnelle pour la monarchie britannique.

Comme de nombreux fans des têtes couronnées de Buckingham Palace, Steevy Boulay a fait du célèbre "God save the Queen" un véritable credo. Suite au décès du prince Philip, l'ancien Lofteur a évoqué auprès de Benjamin Castaldi son amour démesuré pour la famille royale et particulièrement pour Elizabeth II. Celui qui a humblement commencé par dire qu'il avait "un immense respect" pour la reine s'est ensuite lâché avec des anecdotes. "Je l'ai vue cinq fois ! Je l'ai vue une fois avec Nelson Mandela, une fois avec l'ancien président chinois Hu Jintao, je l'ai vue à l'inauguration de l'opéra de Covent Garden où j'ai même touché sa voiture ! J'étais comme un fou !", a expliqué le chroniqueur avec joie.

"Dès que j'avais l'occasion de la voir, j'allais la voir"

"Elle entre dans l'opéra, la voiture se gare sur le côté. Il y avait la police et je leur ai dit que j'habitais juste à côté, ils m'ont laissé passer. Et là, je passe et j'ai touché la voiture de la reine ! Au bout de la rue, il y avait une cabine téléphonique et j'ai tout de suite appelé ma mère", a-t-il détaillé concernant cette dernière aventure. Encore ému par ses brèves rencontres, Steevy Boulay a révélé avoir attendu à maintes reprises la souveraine derrière les grilles du palais. Il s'informait de ses allées et venues via l'emploi du temps dressé par le magazine Times : "Comme j'habitais à Londres, en 1999, je vérifiais et dès que j'avais l'occasion de la voir, j'allais la voir. (...) Je suis gaga ! C'est un repère dans ma vie cette femme ! C'est la seule chose stable de ma vie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.