Sophie Garel revient sur son couple avec Jean Yanne : "Il était odieux !"

Sophie Garel revient sur son couple avec Jean Yanne : "Il était odieux !"
Sophie Garrel lors de l'enregistrement d'un numéro de l'émission Vivement Dimanche, en 2008.

Animatrice et chroniqueuse radio à succès, Sophie Garel se fait pourtant discrète depuis quelques années. Invitée sur le plateau de L'Instant de Luxe sur Non Stop People, mercredi 24 mars 2021, elle a profité de l'occasion pour se confier sur la relation sentimentale qu'elle a vécue avec Jean Yanne, dans les années 1960. Une histoire dont elle ne garde visiblement pas de bons souvenirs.

Parents d'un fils prénommé Thomas et né en 1970, Sophie Garel et Jean Yanne ont vécu une histoire d'amour pour le moins mouvementée. Près de 18 ans après la mort de l'acteur, l'animatrice radio de 78 ans s'est confiée ouvertement sur le calvaire qu'elle a vécu à ses côtés. "C'était compliqué ! C'était lui le macho. C'était difficilement supportable. Quand on parle de quelqu'un qui est mort, on dit qu'il était génial, drôle. Lui, il était odieux ! Bon, c'est un grand mot mais c'était lui qui menait la barque. Après il s'est assagi parce que toutes les demoiselles qui sont arrivées derrière, et Dieu sait qu'elles sont venues en troupe, j'ai l'impression qu'il les a mieux caressées dans le sens du poil", a-t-elle affirmé.

"Il me bloquait dans mes projets professionnels"

Si Sophie Garel se montre si difficile envers son ancien compagnon, c'est notamment parce qu'elle a dû refuser de nombreux projets professionnels intéressants et originaux, par peur des réactions de son conjoint : "Il était exigeant, sévère. (...) On m'avait proposée des choses un peu amusantes : un film, un disque... Pour lui, tout ça c'était de la merde ! Il ne fallait pas toucher à ça. Il me bloquait et on a eu une histoire qui s'est un petit peu mal terminée parce qu'il est parti une première fois, puis définitivement. Donc, c'est triste." Si le couple a enfin fini par se séparer, Jean Yanne a pourtant essayé de reconquérir sa bien-aimée. "C'est lui qui est revenu. On s'est quittés sur une histoire qui n'avait pas de fin. Quand il n'y a pas de fin, ça reste en interrogation. Et vous menez votre vie et quand l'autre débarque, vous vous dites : 'Ah bon ? Je n'ai pas fini mon histoire'", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.