Sophie Davant profite du confinement pour préparer son nouveau livre

Sophie Davant profite du confinement pour préparer son nouveau livre
Sophie Davant lors de la conférence de presse du Téléthon dans les locaux de France Télévision à Paris, le 4 novembre 2019.

L'animatrice phare de France 2 est évidemment confinée chez elle pour respecter les mesures imposées par le gouvernement en cette période de crise sanitaire due à l'épidémie de Covid-19. Elle profite de cette pause dans ses activités pour plancher sur son nouveau livre.

Déjà auteure de six ouvrages dont le dernier, "Il est temps de choisir sa vie !", est paru en 2017, Sophie Davant a repris sa plume. C'est ce qu'elle explique dans une interview accordée au magazine Gala, mercredi 25 mars 2020. "Ça fait trois ans que mon éditrice chez Albin Michel essaie de me relancer sur un projet de livre. Je n'avais pas vraiment le temps de m'y atteler. Donc là, dès qu'elle a entendu parler des mesures de confinement, elle a sauté sur l'occasion", a expliqué l'animatrice de l'émission Affaire conclue.

"C'est le moment de s'y mettre"

Sophie Davant a donc mis en place un petit planning de travail. "Je me dis que ce n'est pas stupide. Si on a six semaines devant nous, c'est le moment de s'y mettre", a-t-elle assuré. Évidemment, elle ne passe pas ses journées entières à écrire. La star de la télé de 56 ans en profite également pour se délasser... devant ses propres émissions ! "Regarder Affaire conclue depuis son lit, c'est le pied, comme dirait la voix off ! Et c'est aussi une jolie manière de s'occuper...", s'était-elle amusée sur Instagram, en légende d'une photo prise de chez elle et postée le 23 mars dernier.

En cette période de confinement, Sophie Davant tient également à garder la forme. "Je fais aussi du sport, j'essaie de faire de la musculation, des abdos", a précisé celle pour qui le plus difficile reste d'être loin de ses enfants. "Le vrai manque, c'est mes enfants, que j'ai peur de ne pas voir pendant longtemps (...). Je ne suis pas avec eux. On s'est mutuellement protégés parce qu'ils ont eu des activités incertaines concernant la prise de risque par rapport au virus", a-t-elle confié à Gala avant de conclure : "Ça va être un peu long à gérer."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.