Sharon Stone, après son AVC : "J'ai tout perdu"

Sharon Stone, après son AVC : "J'ai tout perdu"
Sharon Stone lors du photocall de la soirée "Women's Cancer Research Fund" à Beverly Hills, le 28 février 2019.

Dans une interview à Variety le 18 juillet 2019, Sharon Stone est revenue sur l'accident vasculaire cérébral qu'elle a subi en 2001, et comment celui-ci a bouleversé sa vie d'actrice et de femme.

Porte-parole de la fondation Women's Brain Health Initiative, qui lutte contre les maladies cérébrales touchant principalement les femmes, Sharon Stone a profité d'un gala de charité consacré à la cause pour s'épancher sur sa propre expérience auprès de Variety. En 2001, la star a eu un AVC qui a, comme elle l'explique, fortement nuit à sa vie, aussi bien sur le plan privé que professionnel.

"Ma mère a eu un AVC, tout comme ma grand-mère. J'ai eu un important AVC et des saignements du cerveau pendant neuf jours", raconte l'actrice avant d'ajouter : "Je ne pense pas que quiconque ait compris à quel point les attaques cérébrales sont dangereuses pour les femmes et combien le temps peut être long pour s'en remettre. Il m'aura fallu sept ans."

"J'ai dû hypothéquer ma maison"

Après cet accident, les difficultés se sont enchaînées pour Sharon Stone. "Entre essayer de conserver la garde de mon fils et être apte à travailler, ça a été dur. Je suis si reconnaissante envers Bernard Arnault qui m'a sauvée en me donnant un contrat avec Dior. Mais j'ai dû hypothéquer ma maison. J'ai tout perdu. J'ai perdu ma place dans le business. Je n'étais la plus grande star de cinéma, vous savez ?", déplore-t-elle.

De méga star à actrice tombée dans l'oubli, Sharon Stone compare son destin bouleversé à celui de Lady Diana. "La princesse Diana et moi étions si populaires. Puis elle est morte et j'ai fait un AVC. Et on nous a oubliées", conclut-elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.