Ségolène Royal a su qu'elle serait grand-mère le jour de la mort d'un proche

Ségolène Royal a su qu'elle serait grand-mère le jour de la mort d'un proche
Ségolène Royal lors de la 28e journée du livre Politique à l'Assemblée Nationale à Paris, le 30 mars 2019.

Quelques semaines après la naissance de sa petite-fille, Ségolène Royale est revenue avec le magazine Gala sur cet heureux événement marqué toutefois par une mauvaise nouvelle...

Thomas Hollande, 34 ans, et sa compagne la journaliste Émilie Broussouloux, 28 ans, ont accueilli leur premier enfant le 29 juin 2019. Une petite fille prénommée Jeanne, comme l'annonçait Paris Match début juillet. L'ancienne ministre de l'Écologie est alors devenue grand-mère pour la première fois. Mais l'annonce de l'arrivée future de sa petite-fille n'a pas été le seul événement marquant pour Ségolène Royal, ce qu'elle explique dans les pages du magazine Gala, en kiosque depuis jeudi 18 juillet 2019.

Une "transmission de vie"

"Les voir tous les trois le jour de la naissance m'a donné un immense bonheur", assure celle qui est actuellement chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique. Et d'ajouter : "Une nouvelle famille, c'est magnifique." Mais avant que sa petite-fille, "une petite brune avec un très beau visage" selon ses propres mots, ne pointe le bout de son nez, il y a eu l'annonce de la grossesse d'Émilie Broussouloux quelques mois plus tôt. Une nouvelle dévoilée par Paris Match le 21 février dernier, que Ségolène Royal et François Hollande ont appris quelques jours plus tôt, le 9 février.

Une date doublement symbolique pour l'ancienne ministre chargée de l'écologie. "Je crois avoir été aussi particulièrement émue, car j'ai perdu ma mère au moment où l'arrivée prochaine du bébé était annoncée, comme s'il y avait eu transmission de vie", estime en effet Ségolène Royal dont la maman, Hélène Dehaye, dont elle était "très proche" rappelle Gala, est décédée à l'âge de 103 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.