Sarah Abitbol, violée : ce flash qui lui a rappelé les faits 11 ans après

Sarah Abitbol, violée : ce flash qui lui a rappelé les faits 11 ans après
Sarah Abitbol lors de son intervention à la convention nationale pour la prévention de la violence sexuelle dans le sport à Paris, le 21 février 2020.

En janvier 2020, Sarah Abitbol révélait avoir été violée par son entraîneur à l'âge de 15 ans. Une déclaration choc qui a fait l'effet d'une bombe dans les médias et le monde du sport. Invitée dans l'émission Ça commence aujourd'hui, mardi 8 décembre 2020, l'ancienne patineuse est revenue sur le moment où elle s'est souvenue de ce tragique événement, après 11 ans d'amnésie.

C'est un soir, dans sa chambre et aux côtés de son fiancé, que Sarah Abitbol s'est souvenue avoir été violée par son entraîneur Gilles Bayer entre 1990 et 1992, alors qu'elle n'avait que 15 ans. Un drame qui lui est soudainement revenu en mémoire alors que la jeune femme l'avait pourtant effacé de sa vie pendant onze longues années. "Quand j'ai rencontré mon fiancé, j'avais tout pour être heureuse. J'étais la vedette d'Holiday On Ice, j'étais applaudie par 5000 personnes trois fois par jour. Je naviguais entre l'Allemagne et la France sur une tournée d'un an et il me voyait toujours triste, les yeux en bas", explique-t-elle d'abord à Faustine Bollaert.

"Je suis allée vomir tout mon mal-être"

Étrangement, c'est de son chéri qu'est finalement venu le flash. Selon Sarah Abitbol, il avait "détecté quelque chose qui n'allait pas". Le jeune homme a donc doucement insisté pour que sa belle se confie à lui. "Un soir, on était dans la chambre tous les deux, il m'a mis la main sur l'épaule et il m'a dit 'Sarah, il faut que tu me dises. Il y a quelque chose, je pense, de très grave qui t'es arrivée dans ton enfance et il faut que tu me parles', raconte la jeune femme bouleversée par l'émotion avant de continuer, Et là, j'ai un flash. J'ai un flash sur ces 11 ans d'amnésie. Et là je revois mon entraîneur assis sur mon lit, me dire 'Tu trouves pas bizarre que je sois assis là?', 'C'est un secret, 'T'inquiètes pas...'"

Libérée de ce poids excessivement lourd, l'ancienne patineuse explique avoir ensuite complètement craqué : "Je suis allée vomir, tout de suite, vomir, vomir tout ce mal-être et c'est venu comme une bombe atomique en moi. Et c'est revenu petit à petit." Un drame que Sarah Abitbol a eu le courage de raconter dans son livre Un si long silence, paru en janvier 2020 aux éditions Plon.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.