Régine met ses affaires en vente pour "faire revivre une époque"

Régine met ses affaires en vente pour "faire revivre une époque"
Portrait de la chanteuse Régine en 1998.

Selon les informations du Parisien, Régine, chanteuse à succès des années 1960-1970 et reine incontestée de la fête nocturne parisienne, a décidé, à l'instar de Zizi Jeanmaire ou encore Michou, d'organiser une grande vente aux enchères durant laquelle elle mettra en vente une partie de ses affaires.

Vêtements, photographies, tableaux mais aussi meubles lui ayant appartenu, Régine, 91 ans, se sépare d'une partie de ses biens. Ces divers objets, rassemblés dans une collection appelée "L'Époque Régine", seront exposés toute la semaine à la Salle du Faubourg, au sein de la maison de vente Mirabaud-Mercier au 174 rue du Faubourg Saint-Honoré dans le VIIIe arrondissement de Paris. La fameuse vente aux enchères commencera quant à elle dès le 14 janvier 2021. "Régine est synonyme d'une époque insouciante où se mélangent aisément hommes politiques, capitaines d'industrie, artistes, sportifs, pour faire, le temps d'un soir, la fête ensemble 'Chez Régine'. À travers la vente de sa collection personnelle de photographies, de tenues de soirées (Guy Laroche, Ungaro, Issey Myaké, Chanel, Rykiel, YSL, Dior...), et un décor de circonstance, nous vous invitons à voyager dans le temps pour redécouvrir cette époque", peut-on lire dans le communiqué de cette vente d'exception.

"Avec cette vente, je vends un peu de mon caractère"

Interrogée par nos confrères du Parisien, Claudia Mercier, la commissaire-priseur de la vente aux enchères, s'est émerveillée : "Il y a dans ces photos la nostalgie d'une période festive, un vrai vent de liberté, qui nous manque, encore plus aujourd'hui ! Avec ces objets, on essaie de raconter une histoire, faire revivre une époque."

De son côté, Régine se déclare fière de cette initiative et vante le caractère original de ses biens qui seront mis en vente. "Je suis une personnalité excentrique, baroque, et ma maison est aussi comme ça. Avec cette vente, je vends un peu de mon caractère et je pense que ce seront des gens aux personnalités originales qui voudront acheter ces objets", affirme-t-elle. Objet phare de cette exposition, un boa d'un rouge éclatant a pris place dans l'entrée de la salle. "Le boa, c'est vraiment moi. Petite, j'aimais déjà regarder les serpents. Et puis j'ai vécu avec eux. Un jour, mon boa Philibert s'était enfui de son vivarium. J'avais dû appeler les pompiers !", raconte la chanteuse avec humour.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.