Rachida Dati révèle avec émotion avoir fait plusieurs fausses couches

Rachida Dati révèle avec émotion avoir fait plusieurs fausses couches
Rachida Dati à l'inauguration du Centre culturel et spirituel orthodoxe russe à Paris, le 19 octobre 2016.

Invitée sur le plateau de Morandini Live sur CNews, lundi 25 novembre 2019, l'ancienne garde des Sceaux de Nicolas Sarkozy s'est confiée comme jamais sur sa grossesse survenue en 2004.

C'est une Rachida Dati à fleur de peau qui s'est remémorée sa grossesse face à Jean-Marc Morandini. Celle qui a récemment été désignée tête de liste par Les Républicains en vue des élections municipales de 2020 à Paris, venait dans l'émission diffusée sur C8 pour présenter "La confiscation du pouvoir", un ouvrage paru le 21 novembre 2019 dans lequel elle évoque notamment la difficulté pour une femme d'évoluer dans le milieu de la politique...

Un enfant "tant attendu"

Et pour cause, Rachida Dati a été victime de sexisme, surtout pendant sa grossesse. "Quand j'étais enceinte c'était pour moi le plus beau cadeau de la vie mais rappelez vous les tombereaux d'ordures que je me suis prise. Est-ce que j'ai été défendue et soutenue ? Non. J'ai été la risée des humoristes, des politiques des dîners en ville", s'est-elle remémorée avant de s'interroger : "Est-ce que j'avais le droit d'être libre, d'avoir cet enfant que j'avais tant attendu ?" Une question plus que légitime, d'autant plus que la naissance de sa fille, Zohra, en 2004, a été précédée par de nombreux drames, Rachida Dati ayant eu beaucoup de mal à tomber enceinte.

"Cette grossesse n'a pas été simple, je n'en ai jamais parlé. Et puis, je risquais de la perdre. J'ai tellement fait de fausses couches", a-t-elle confié, très émue, avant de préciser : "C'était pour moi un enjeu." Aussi, face à l'acharnement médiatique et plus particulièrement celui de la sphère politique, "cette petite fille qui était dans (son) ventre (lui) servait de protection".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.