Qui sont les Français les plus influents à travers le monde ?

Qui sont les Français les plus influents à travers le monde ?
Aya Nakamura aux NRJ Music Awards au Palais des festivals à Cannes, le 9 novembre 2019.

Alors que l'année touche à sa fin, de nombreux médias lèvent le voile sur leurs tops. C'est le cas de l'édition française du magazine Vanity Fair qui a partagé, mercredi 20 novembre, son classement des 50 Français les plus influents du monde en 2019. Zoom sur les heureux élus.

Côté cinéma, c'est le couple formé par Leïla Bekhti et Tahar Rahim qui serait le plus influent par-delà nos frontières, coiffant au poteau Mati Diop, "première femme noire sélectionnée en compétition à Cannes" pour son long-métrage "Atlantique", Léa Seydoux vue cette année dans "Roubaix" d'Arnaud Desplechin ou encore Catherine Deneuve.

Les femmes, reines de l'influence

Dans le monde de la culture, le rap semble avoir été mis à l'honneur par le mensuel. Et pour cause, pour la rédaction, c'est l'interprète de Djadja, Aya Nakamura, laquelle a décroché une collaboration avec le rappeur américain Lil Pump, qui décroche la première place (son clip s'est "hissé à la première place des classements néerlandais, ce qui n'était pas arrivé depuis Édith Piaf", rappel Vanity Fair), devant le metteur en scène Alexis Michalik ou le duo de rappeurs PNL.

Dans la catégorie "Engagement", Vanity Fair loue l'influence de François-Henri Pinault, le PDG qui s'est illustré cet été en présentant le Fashion Pact lors du G7 organisé en France. Le monde de la cuisine a, selon le magazine, été marqué par l'influence de la patronne du 50 Best World's Restaurants, Hélène Pietrini, tandis qu'une autre femme a brillé, elle dans le sport, à savoir la footballeuse Wendie Renard. Les femmes sortent grandes vainqueurs dans d'autres domaines : la recherche grâce Esther Duflo, prix Nobel d'économie de 47 ans et le luxe avec Delphine Arnault, membre du comité exécutif du groupe LVMH mettant tout en oeuvre pour défendre la place des femmes en entreprises.

Enfin, sans surprise, côté diplomatie, un seul candidat a retenu l'attention de Vanity Fair : le président de la République : "Confronté à des mouvements sociaux d'ampleur sur le territoire national, Emmanuel Macron n'en reste pas moins l'un des leaders les plus dynamiques et disruptifs de la planète."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.