Quand Nicolas Sarkozy imposait les chouquettes à l'Élysée

Quand Nicolas Sarkozy imposait les chouquettes à l'Élysée
Nicolas Sarkozy et Carla Bruni lors de l'investiture de François Hollande au Palais de l'Élysée à Paris, le 15 mai 2012.

Dans une interview au magazine Ici Paris, en kiosque le 13 février 2019, le nutritionniste Jean-Michel Cohen a évoqué le péché mignon de l'ancien président de la République : les viennoiseries, et plus précisément les chouquettes.

Durant son mandat, Nicolas Sarkozy, qui avait pris quelques kilos malgré sa pratique du sport, avait fait appel au nutritionniste pour qu'il lui prodigue quelques conseils. Comme il ne pouvait pas se passer de viennoiseries, ce dernier lui a "conseillé de passer aux chouquettes car c'est la viennoiserie la moins calorique". L'époux de Carla Bruni l'a écouté et a fini par devenir complètement gaga de cette pâtisserie à base de sucre et de pâte à choux.

Des conseillers qui n'en pouvaient plus

Jean-Michel Cohen révèle que Nicolas Sarkozy s'est alors mis à imposer les chouquettes au sein du palais présidentiel : "Il faut savoir que Nicolas est mono-obsessionnel, du coup, il n'y avait plus que ça à l'Élysée : des chouquettes à tous les étages. Si bien que ses conseillers m'appelaient et me disaient : 'Fais quelque chose, on n'en peut plus des chouquettes !'"

L'amour de l'ancien président pour cette viennoiserie était déjà connu lorsqu'il était en exercice. Il lui est arrivé d'en consommer en plein meeting, mais aussi d'en recevoir de la part d'électeurs venus à sa rencontre.

En 2016, alors que Jean-François Copé avait échoué à donner le prix d'une chocolatine/pain au chocolat, Nicolas Sarkozy avait même été interrogé sur le prix de 100 grammes de chouquettes. "Au-delà d'un euro et en-dessous de deux", avait-il répondu, ne se trompant que de quelques centimes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.