Quand Lady Diana achetait des burgers au supermarché

Quand Lady Diana achetait des burgers au supermarché
Lady Diana à la National Gallery de Washington, le 11 novembre 1985.

Un ancien garde du corps de Lady Diana a révélé que malgré son statut de princesse, la mère de William et Harry voulait rester connectée à la réalité. C'est pourquoi elle faisait régulièrement ses courses, comme tout le monde, dans un supermarché.

Vingt-deux ans après sa mort, Lady Diana ne cesse de fasciner. Le 18 avril 2019, elle a fait l'objet d'un nouveau documentaire intitulé "By Royal Appointment : Shops Serving the Queen" et diffusé sur la chaîne britannique Channel 5. Un de ses anciens gardes du corps, Ken Wharfe, y a révélé une drôle d'anecdote. En effet, l'épouse du prince Charles lui demandait souvent : "Ken, j'ai besoin d'aller à Mark & Spencer. Celui sur Kensington High Street, au rayon nourriture."

Une personne (presque) comme une autre

Ken Wharfe s'exécutait donc et amenait Lady Di au supermarché. "C'était bizarre de voir la princesse marcher dans les rayons et ouvrir les frigos pour prendre un paquet de frites McCain ou de burgers sur les étagères", a confié l'homme qui se demandait, à l'époque, pourquoi la princesse de Galles ne faisait tout simplement pas appel aux cuisiniers de Kensington Palace ou n'envoyait pas quelqu'un faire les courses à sa place. "Mais c'était ce que faisait Diana pour rester connectée avec la normalité et la réalité", a-t-il ajouté. De quoi surprendre ceux qui se trouvaient en même temps qu'elle au supermarché.

Aujourd'hui, à Kensington High Street, c'est Kate Middleton que les Britanniques peuvent croiser. L'épouse du prince William, qui n'a jamais connu Lady Di, aime faire les boutiques pour acheter des vêtements à ses 3 enfants, George, Charlotte et Louis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.