Quand Fanny Ardant travaillait chez Playboy

Quand Fanny Ardant travaillait chez Playboy
Fanny Ardant à l'avant-première du film "Ma mère est folle" au cinéma Publicis à Paris, le 26 novembre 2018.

Émilie Nougué

Interviewée par Frédéric Taddéï pour l'émission En balade avec, diffusée sur Europe 1 le 25 novembre 2018, l'actrice est revenue sur l'étonnant travail qu'elle a occupé à Londres avant que sa carrière au cinéma ne décolle.

À l'affiche à partir du 5 décembre 2018 du film "Ma Mère est folle", dans lequel elle donne la réplique au chanteur Vianney, Fanny Ardant est une femme entière qui a toujours vécu sa vie pleinement. Après avoir passé sa jeunesse à Monaco, elle a suivi des études à Sciences Po, à Aix-en-Provence. "J'aime les études qui ne vous apportent pas un métier. Il ne faut pas les faire pour avoir un métier mais pour ouvrir les horizons", a-t-elle glissé à Frédéric Taddéï à ce propos.

Une Bunny girl manquée

Pour suivre des études sereinement, il est important de ne pas avoir de problèmes financiers. La solution de Fanny Ardant ? "Pour gagner sa vie, il faut faire un truc qui ne vous encombre pas l'esprit, parce que si on a dominé votre esprit, vous êtes perdu." Dans cette optique, l'actrice a autrefois tenté de devenir Bunny girl (une serveuse en costume de lapin) au Playboy club de Londres. Un travail qui lui aurait permis de "chanter, danser, faire l'idiote tous les soirs de 11h à 2h", mais pour lequel elle a été recalée.

En revanche, elle a été embauchée dans les bureaux administratifs du club. Les filles "venaient toutes fumer des cigarettes dans mon bureau, s'est-elle souvenue pour Europe 1. J'ai un souvenir magique de ça peut-être parce que j'étais outsider, je n'avais pas d'argent, j'étais laissée sur le bord du chemin."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.