Quand Edouard Baer se souvient être allé sonner chez Christophe en pleine nuit

Quand Edouard Baer se souvient être allé sonner chez Christophe en pleine nuit
Edouard Baer lors de la cérémonie d'ouverture du 71ème Festival International du Film de Cannes, le 8 mai 2018.

Alors qu'il était invité en compagnie du chanteur Raphaël dans l'émission C à vous, diffusée sur France 5 le 8 février 2021, Edouard Baer s'est souvenu de plusieurs anecdotes liées à son ami Christophe, disparu au mois d'avril 2020. Le comédien et metteur en scène de 54 ans a notamment fait part de son habitude de débarquer à l'improviste chez l'interprète des Mots bleus au beau milieu de la nuit.

Sur le plateau de l'émission animée par Anne-Elisabeth Lemoine, Edouard Baer et Raphaël ont souhaité rendre hommage à Christophe, dont ils étaient tous deux très proches. Après avoir salué la mémoire de celui qui était pour lui "un modèle de liberté", le réalisateur du long-métrage "Ouvert la nuit" a fait part d'une anecdote pour le moins cocasse, directement liée à son ami disparu.

L'appartement de Christophe, phare des nuits parisiennes

Souvent perçu comme un incontrôlable trublion, Edouard Baer semble aussi exalté et imprévisible à l'écran que dans le cadre de sa vie privée. En témoigne l'anecdote qu'il a confié pour évoquer le souvenir de Christophe : "On allait sonner chez lui la nuit, on savait qu'il ne dormait pas (...) C'était un immeuble du Boulevard du Montparnasse, un immeuble Art-déco des années 30. Il y avait une lumière en haut, on savait qu'il était là. C'était assez fou, quand même !", a confié Edouard Baer, soutenu par les acquiescements de Raphaël, qui était manifestement lui aussi de la partie. Pour celui qui a envouté ses abonnés sur les réseaux sociaux en déclamant des monologues poétiques durant le premier confinement, la lumière dégagée par la fenêtre du chanteur disparu était comme un phare dans la nuit : "Même pour les gens qui ne le connaissaient pas. Ils passaient, et ils disaient : 'tiens, il y'a Christophe !' Vous savez, comme quand on rêve, quand on admire quelqu'un. On se dit : 'ça c'est l'appartement de Christophe !' C'est un peu légendaire, on se dit : 'Tiens, Christophe est là !'"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.