Prince Philip : il refuse de faire "toute une histoire" pour ses 100 ans

Prince Philip : il refuse de faire "toute une histoire" pour ses 100 ans
Le prince Philip lors de la cérémonie marquant l'abandon de ses fonctions de colonel en chef des Rifles (régiment de la British Army), au château de Windsor, le 22 juillet 2020.

S'il s'est retiré des médias et de ses obligations royales depuis plusieurs années déjà, le prince Philip Mountbatten, époux de la reine Elisabeth II s'apprête à fêter son centième anniversaire. Un événement de taille pour la monarchie britannique ! Pourtant, le prince est catégorique et compte bien refuser les sollicitations médiatiques à ce propos.

Avec l'arrivée imminente de son centième anniversaire, le prince consort Philip a également vu arriver les problèmes de santé. Désormais retiré de la vie médiatique, l'époux de la reine d'Angleterre fêtera ses 100 ans le 10 juin 2021. Une perspective qui ne semble pas l'enchanter puisque qu'il refuse "que l'on en fasse toute une histoire" selon des sources proches de Buckingham Palace. Dans un communiqué, une aide du palais a indiqué au journal The Telegraph : "Vous ne pouvez pas faire quelque chose si la personne concernée refuse que vous la fassiez. La seule personne dont on peut assurer avec certitude qu'elle ne voudra rien à voir avec tout cela c'est le duc. Il a pris sa retraite, il s'est mis en retrait , il ne veut pas faire de bruit. On ne peut absolument pas lui en vouloir."

Une célébration privée

Mais malgré les désirs de celui qui a une passion pour les extraterrestres, il semble bien qu'une fête sera tout de même organisée en l'honneur de ce fameux centenaire. Toujours selon certaines sources proches du Palais, l'organisation de la grande fête "commencera pour de bon au cours de la nouvelle année". Pour l'occasion (et toujours selon l'évolution des restrictions sanitaires liées à la pandémie due au coronavirus), la famille royale prévoit une célébration privée, probablement sous la forme d'un grand repas familial. Il semble même que Harry et son épouse Meghan Markle aient prévu d'assister à la fête malgré leur décision de rompre avec leurs engagements liés à la monarchie britannique et à leurs titres. Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.