Prince Andrew moqué par la presse anglaise : découvrez son surnom peu flatteur

Prince Andrew moqué par la presse anglaise : découvrez son surnom peu flatteur
Le prince Andrew lors des funérailles du prince Philip au château de Windsor, le 17 avril 2021.

Dimanche 25 avril 2021, France 5 diffusait le documentaire "Elizabeth II : les derniers combats d'une reine". L'occasion d'en savoir plus sur la monarque de 95 ans mais aussi sur ses proches. Parmi eux figure son deuxième fils, le prince Andrew.

Avec son époux le prince Philip, décédé le 9 avril dernier, la reine Elizabeth II a eu quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward. Andrew, duc d'York, a servi dans la Royal Navy de 1979 à 1999. Trois ans avant de mettre fin à sa carrière militaire, il avait aussi divorcé de son épouse Sarah Ferguson.

À quoi sert le prince Andrew ?

Après avoir quitté la Royal Navy, le prince a évidemment rempli quelques fonctions officielles en tant que membre de la famille royale. Mais pas de quoi occuper toutes ses journées, comme le souligne le documentaire "Elizabeth II : les derniers combats d'une reine". Résultat, les tabloïds se sont interrogés sur l'utilité du duc d'York. "La presse populaire se moque notamment de sa virtuosité à apparaître totalement inutile", est-il rappelé. Les médias lui ont d'ailleurs donné un surnom peu flatteur : celui de "prince parasite". Voyant cela, et pour mieux remplir les journées de son fils, Elizabeth II l'a nommé représentant spécial pour le commerce international et l'investissement du Royaume-Uni.

Néanmoins, le prince Andrew conservera toujours une mauvaise image dans les médias. La récente révélation de ses liens étroits avec Jeffrey Epstein, accusé notamment de trafic sexuel, a terni un peu plus son blason. Le 20 novembre 2019, en raison de cette affaire et avec la permission de la reine, le prince a décidé de se retirer de ses engagements publics.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.