Première victoire de David et Laura : Sylvie Vartan prône l'apaisement

Première victoire de David et Laura : Sylvie Vartan prône l'apaisement
Sylvie Vartan, portrait à Paris, le 22 octobre 2015.

Après la décision du tribunal de Nanterre de donner raison à Laura Smet et David Hallyday dans le litige les opposant à Laeticia Hallyday à propos de l'héritage de Johnny, mardi 28 mai 2019, Sylvie Vartan a tenu à jouer les pacificatrices.

En se déclarant "compétent" pour trancher le litige opposant Laeticia Hallyday à David et Laura ce mercredi 28 mai, le Tribunal de grande instance de Nanterre a implicitement reconnu que Johnny était "résident français". Une première victoire pour les aînés du Taulier, puisqu'il est interdit en France de déshériter ses enfants.

Laura "émue et en larmes", Sylvie en quête "d'un apaisement"

"La résidence habituelle de Jean-Philippe Smet... est en France". À l'annonce du verdict du TGI de Nanterre rendu public à 13h30, Laura Smet était "en larmes et extrêmement émue" selon son avocat, Me Ravanas. Un soulagement partagé par Sylvie Vartan, qui s'est exprimée sur cette victoire par le biais de son avocat, Me Perez. "Elle a toujours eu confiance dans la justice française et trouve cette décision juste et sage", a déclaré ce dernier.

Puis d'ajouter : "Sylvie estime que ce jugement n'est qu'une première étape et que l'affaire est loin d'être terminée. Elle espère que cela va inciter les différentes parties à aller vers un accord, comme les invite d'ailleurs le tribunal à la fin de son jugement. Elle souhaite qu'un apaisement soit vite trouvé. Ce serait bien pour tout le monde, y compris pour les petites filles (Jade et Joy, ndlr), qui se retrouvent mêlées à une procédure bien violente."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.