Pourquoi la famille royale britannique ne s'attache pas toujours en voiture ?

Pourquoi la famille royale britannique ne s'attache pas toujours en voiture ?
La famille royale d'Angleterre lors de la parade aérienne de la RAF au palais de Buckingham à Londres, le 10 juillet 2018.

Alors que le port de la ceinture de sécurité en voiture est obligatoire au Royaume-Uni comme en France, Meghan Markle, Kate Middleton ou encore les princes Harry et William ne s'attachent pas forcément lors de leurs déplacements. Mais pour quelle raison ?

Le 19 janvier 2019, soit deux jours après avoir été impliqué dans un accident de la route, le prince Philip, époux de la reine Elizabeth II, est photographié en train de conduire sans ceinture. Si ce nouvel incident fait polémique, il est aussi l'occasion de rappeler que le non-port de la ceinture n'est pas rare chez les membres de la famille royale. Et pour cause, ils peuvent être dispensés de cette mesure dans certains cas.

Une question de sécurité

Contacté par le magazine HELLO le 23 janvier, Simon Morgan, agent de sécurité, a ainsi expliqué que le port de la ceinture pouvait entraver la sécurité des membres du clan royal dans le cas où ils devraient, par exemple, s'échapper rapidement d'un véhicule. "Il faut examiner individuellement chaque situation et déterminer quel est le meilleur moyen de réaliser ce qui doit être accompli. Il est plus facile d'entrer et de sortir d'un véhicule quand les gens ne sont pas attachés", a-t-il indiqué.

Autre raison : une personne "impliquée dans une procession organisée par ou pour le compte de la Couronne" n'est pas tenue de s'attacher, a-t-il rappelé. Enfin, au Royaume-Uni, les citoyens ont le droit de ne pas porter de ceinture de sécurité si leur voiture n'en possède pas à la base. Et c'est le cas de nombreux véhicules de collection appartenant à la reine, Harry, William ou Charles.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.