Pour Patrick Sébastien, Jean-Marie Bigard a "déconné"

Pour Patrick Sébastien, Jean-Marie Bigard a "déconné"
Patrick Sebastien sur scène lors de la 81ème édition de la Foire du Dauphiné a Romans, le 30 septembre 2017.

L'appel d'Emmanuel Macron à Jean-Marie Bigard a fait grand bruit. Mercredi 27 mai 2020, sur BFM TV, Patrick Sébastien a révélé que c'était lui qui avait mis le chef de l'état en relation avec l'humoriste et a tenu à dénoncer le comportement de son ami.

"Je voudrais vous raconter la vérité, car ça prend des proportions très bizarres." C'est ainsi que Patrick Sébastien a démarré son intervention sur BFM TV, ce mercredi 27 mai. Celui qui a animé Le plus grand cabaret du monde pendant plus de dix ans a expliqué être celui qui a rendu possible l'échange téléphonique entre Jean-Marie Bigard et Emmanuel Macron. Tenant à exprimer son désaccord avec l'attitude de l'époux de Lola Marois, il a également révélé que le président de la République lui aurait fait part de son agacement quant à la situation.

Intervenant en visioconférence, Patrick Sébastien est apparu plutôt exaspéré par la situation. "Je vais vous raconter la genèse de l'histoire. (...) J'ai reçu un message du président qui me disait qu'il avait vu que Bigard se sentait brimé (...) Le président me dit 'Je voudrais joindre Bigard pour lui dire que je ne suis pas comme ça et que je suis pour la liberté d'expression'. (...) En aucun cas Macron n'a appelé Bigard pour lui parler de politique ou le consulter sur quoi que ce soit." Et pour l'interprète de Tourner les serviettes, son ami a dépassé les bornes : "Jean-Marie c'est mon ami, mais il a déconné. Le président l'a appelé par gentillesse, pour le soutenir (...) et il se retrouve à dire que Macron l'a appelé pour lui demander son avis et il se met à lui cracher dessus" Selon celui qui avoue "échanger des messages assez régulièrement" avec Emmanuel Macron, ce dernier serait "assez fâché" de la suite des évènements.

"On est des saltimbanques, il faut qu'on reste dans notre rôle"

Quelques heures avant l'intervention de Patrick Sébastien, Jean-Marie Bigard annonçait sa volonté de se présenter aux élections présidentielles. Une décision que ne comprend pas l'imitateur de 66 ans : "C'est mon copain, mais franchement, nous on est des saltimbanques, il faut qu'on reste dans notre rôle (...) C'est pas parce que Coluche l'a fait une fois... Il y a d'autres manières pour défendre les gens. (...) Là, il y a un problème d'égo qui me dépasse."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.