Pour faire face à la crise, Elizabeth II se lance dans le business du gin

Pour faire face à la crise, Elizabeth II se lance dans le business du gin
La reine Elizabeth II d'Angleterre assiste à une cérémonie militaire célébrant son anniversaire au château de Windsor dans le Bershire, le 13 juin 2020.

À 94 ans, la reine d'Angleterre vient de se lancer dans un nouveau business. Comme l'ont rapporté les médias anglais le 13 juillet 2020, elle propose désormais à la vente son propre gin, fabriqué au sein même de Buckingham Palace.

Elizabeth II est une amatrice de gin, mais si elle se contentait jusqu'à présent d'en consommer (ou d'en utiliser pour donner un coup d'éclat à ses diamants), la crise sanitaire, qui a eu raison d'une partie de ses gains, vient de la conduire à trouver une nouvelle source de revenus en commercialisant sa propre boisson alcoolisée. Un business étonnant dans lequel elle se lance avec la Royal Collection Trust, qui s'occupe de son patrimoine.

Des plantes cueillies dans les jardins de Buckingham

D'ores et déjà disponibles en précommande sur Internet (les expéditions seront faites à partir du 31 août), les bouteilles de cette boisson royale coûtent 40 livres l'unité. Ce "gin sec de Londres haut de gamme" est réalisé au sein même du palais de la mère du prince Charles. "Le citron, la verveine, les baies d'aubépine et les feuilles de mûrier font partie des 12 plantes triées sur le volet pour le gin dans les jardins de Buckingham Palace, qui s'étendent sur 16 hectares et abritent 30 espèces d'oiseaux et plus de 250 espèces de fleurs sauvages", a indiqué Buckingham Palace le 15 juillet sur Instagram.

Le palais a même délivré sa petite recette pour un cocktail estival rafraîchissant : "Verser une mesure de gin dans un petit gobelet rempli de glace avant d'ajouter du Tonic et d'agrémenter d'une tranche de citron." Pour les intéressés, sachez que les envois de ces bouteilles ne se font qu'en Angleterre... pour le moment !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.