Pour David Hallyday, "rien n'est un soulagement" dans son combat face à Laeticia

Pour David Hallyday, "rien n'est un soulagement" dans son combat face à Laeticia
David Hallyday à la soirée de lancement du jeu "Call of Duty Ghost" au Palais de Tokyo à Paris, le 4 novembre 2013.

Alors qu'il vient de recevoir un disque de platine pour son dernier album intitulé "J'ai quelque chose à vous dire", David Hallyday s'est exprimé sur la bataille judiciaire l'opposant à Laeticia Hallyday pour la première fois depuis que la justice française s'est déclarée compétente pour traiter ce dossier.

"Il y a des plaies qui ne se ferment jamais, mais ce métier-là et le fait de créer, de ressortir ses sentiments comme ça, ça nous protège quand même beaucoup", a confié David Hallyday au micro de BFM TV le 25 juin 2019. "Ça m'a protégé beaucoup tout au long de ma vie et ça continue encore aujourd'hui", a-t-il ajouté, faisant évidemment référence au décès en décembre 2017 de son père Johnny Hallyday.

"Rien n'est un soulagement"

Le 28 mai dernier, le tribunal de grande instance de Nanterre a estimé que la justice française était compétente pour se saisir du litige entourant l'héritage du Taulier, offrant une première victoire à David Hallyday et à Laura Smet dans le combat qu'ils mènent face à Laeticia Hallyday. Une décision qui est loin de panser les blessures de l'aîné du rockeur. "Je n'appelle pas ça un soulagement parce que rien n'est un soulagement de ce côté-là, a-t-il indiqué à ce propos. Se battre contre nature, ce n'est pas quelque chose de plaisant du tout. Je préfère rester dans les discussions musicales, de ce qui m'anime, de bienveillance et positives."

Le 23 juin dernier, dans 20h30 le dimanche sur France 2, David Hallyday avait déjà fait savoir qu'il ne désirait "pas trop parler" de cette affaire pour aller de l'avant. Son envie : "continuer à aller voir le public", qui contribue à le rendre "plus fort".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.