Pour assurer sa sécurité, la famille royale dépense une somme colossale

Pour assurer sa sécurité, la famille royale dépense une somme colossale
Elizabeth II, Meghan Markle, les princes Harry et William et Kate Middleton lors de la parade aérienne de la RAF au palais de Buckingham à Londres, le 10 juillet 2018.

Le magazine Point de Vue, en kiosque depuis mercredi 8 janvier 2020, a dévoilé le budget dépensé chaque année par la famille royale pour assurer sa sécurité. Une somme mirobolante.

Les people aussi sont victimes d'agressions et très peu de personnalités publiques sortent sans au moins un garde du corps. La famille royale, l'une des plus scrutées au monde, n'échappe pas à la règle. Mais à quel prix est-elle protégée ? Si ses agents de sécurité peuvent passer inaperçus, ils sont pourtant présents en permanence que ce soit lors de déplacements au Royaume-Uni comme à l'étranger.

Ainsi la reine Elizabeth II, les princes William et Harry, et leurs épouses Kate Middleton et Meghan Markle, ne se déplacent jamais sans protecteurs. Si le gouvernement britannique "s'est toujours refusé à détailler le coût des gardes du corps et des escortes", le budget est estimé à 100 millions de livres sterling par an.

Les règles à respecter

Ce n'est pas tout, puisque les demeures des membres de la famille sont également toutes placées sous haute surveillance comme l'a expliqué David McClure cité par Point de Vue. Ainsi lorsque le petit Archie est venu au monde en mai dernier, le prince Harry et Meghan Markle ont mobilisé une vingtaine de policiers pour patrouiller aux alentours de leur domicile et auraient ainsi dépensé 837 000 € pour assurer leur sécurité.

Aussi, au cours de leurs différents déplacements en voiture, la reine Elizabeth II, les princes Harry, William et leurs épouses ont interdiction de mettre leur ceinture ainsi que de fermer leurs portières : "Il est plus facile d'entrer et de sortir d'un véhicule, quand les gens ne sont pas attachés", expliquait un proche des Windsor.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.