Positive à la Covid, Roselyne Bachelot sous "surveillance accrue à l'hôpital"

Positive à la Covid, Roselyne Bachelot sous "surveillance accrue à l'hôpital"
Roselyne Bachelot remet le prix littéraire Franz Hessel à Emmanuelle Pireyre à Lyon, le 25 février 2021.

C'est une nouvelle qui a fait trembler la sphère politique française. Samedi 20 mars 2021, Roselyne Bachelot annonçait avoir contracté le coronavirus via un post publié sur son compte Twitter. Selon ses proches, la ministre de la culture serait aujourd'hui hospitalisée.

Agée de 74 ans, Roselyne Bachelot fait partie de la population à risque. Récemment contaminée par le coronavirus, l'ancienne ministre de la santé aurait donc été admise à l'hôpital pour limiter les risques d'aggravation du virus. Mercredi 24 mars 2021, ses proches ont cependant tenu à rassurer les Français. "Son état est stable et n'inspire pas d'inquiétudes. Son médecin a préconisé une surveillance accrue à l'hôpital pour les quelques jours à venir", ont-ils déclaré dans la matinée auprès de l'AFP.

"La ministre a toujours pris garde de respecter les gestes barrières"

Dans son post Twitter, Roselyne Bachelot avait annoncé avoir été testée positive au COVID-19 "à la suite de symptômes respiratoires". D'abord mise en isolement, l'actuelle ministre de la culture devrait donc désormais rester quelques temps à l'hôpital, où les médecins pourront surveiller son état de près. En parallèle, la polémique semble enfler autour des récentes activités de la ministre. En effet, Roselyne Bachelot s'est rendue à l'Opéra Bastille vendredi dernier, la veille de son diagnostic. Une situation inquiétante sur laquelle son entourage professionnel a tenu à s'exprimer pour rassurer : "À chaque fois, la ministre prend garde de respecter les gestes barrières. Elle porte le masque en permanence. Après, on ne peut pas empêcher les gens de vouloir l'approcher..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.