Polémique Annie Cordy : le parolier du tube Chaud Cacao sort du silence

Polémique Annie Cordy : le parolier du tube Chaud Cacao sort du silence
Portrait d'Annie Cordy, réalisé en novembre 2012.

Depuis le 8 mars 2021, Annie Cordy, décédée en 2020, se retrouve bien malgré elle au coeur d'une vive polémique. En effet, le tunnel Leopold II, à Bruxelles, a été renommé au nom de la chanteuse à titre d'hommage posthume. Mais cette décision n'est pas du goût de tous, puisque certaines organisations jugent l'artiste comme étant raciste, notamment à cause de son célèbre titre Chaud Cacao. Pour la première fois, le parolier Vivan Valley est sorti du silence.

Sorti en 1985, le titre Chaud Cacao a fait danser la France et la Belgique pendant de nombreuses années. Mais plus de 35 ans après, le tube d'Annie Cordy est montré du doigt pour racisme et de nombreuses associations y déplorent la présence de trop nombreux clichés sur l'Afrique. Invité à s'exprimer sur la RTBF, Vivian Valley, le parolier de cette fameuse chanson, a tenu à exprimer son incompréhension. "Annie aimait réveiller les gens avec la bonne humeur. Cette chanson, ce n'est rien d'autre que de la bonne humeur", a-t-il assuré.

"J'ai écrit les paroles devant mon petit-déjeuner, en quinze minutes"

Encore choqué par ces vives accusations de racisme, Vivian Valley assure ne jamais avoir eu en tête de véhiculer des stéréotypes. Selon lui, l'inspiration lui est simplement venue alors qu'il prenait son petit-déjeuner. "À l'époque, je travaillais beaucoup, j'avais deux emplois. Un jour, je revenais de ma garde, comme j'étais veilleur de nuit. Il était sept heures du matin, j'étais chez moi. Et je prends mon petit-déjeuner, mon petit cacao. On imagine la brousse. Et vous savez ce que c'est, quand on dort très peu, on n'est pas 'shooté' mais presque. Quand on est très très fatigué, on est dans un état un peu second. Et j'ai alors imaginé que des guerriers partaient à la chasse aux lions en criant : 'Cho Kakao'. La chanson est venue comme ça", a-t-il expliqué. Et le compositeur de conclure : "J'ai présenté cela à Annie Cordy. La musique du refrain et les paroles du refrain, j'ai fait cela devant mon petit-déjeuner, en quinze minutes."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.