Pierre Nora : le compagnon d'Anne Sinclair se confie sur leur couple

Pierre Nora : le compagnon d'Anne Sinclair se confie sur leur couple
Pierre Nora à son bureau aux éditions Gallimard à Paris, le 12 mai 2010.

Il est rare que Pierre Nora, le compagnon d'Anne Sinclair depuis 2012, se confie sur sa vie privée. Dans les colonnes de Libération, mercredi 7 octobre 2020, l'historien a pourtant accepté de se livrer sur son couple, évoquant notamment la force des liens qui unissent ces deux célébrités que les épreuves de la vie ont abimées.

C'est loin des caméras et des téléobjectifs qu'Anne Sinclair et Pierre Nora mènent depuis huit ans leur vie de couple. Dans un entretien publié par Libération le 7 octobre 2020, l'académicien de 88 ans est revenu sur la belle histoire qui le lie à celle qui a animé 7 sur 7 durant treize années consécutives.

À l'époque où Pierre Nora et Anne Sinclair se rapprochent, celle-ci est toujours l'épouse de Dominique Strauss-Kahn. Mais suite au scandale du Sofitel, la journaliste découvre alors les infidélités de son mari dont elle ignorait tout jusqu'alors. Bouleversée par la tempête médiatique et les retombées de l'affaire sur son couple, c'est dans les bras de Pierre Nora qu'Anne Sinclair trouve le réconfort.

"Je l'ai tirée de la dépression grave qui la menaçait et elle m'a évité le pire"

Jusque là, les affaires de coeur de Pierre Nora ne s'étaient pas passées pour le mieux. "J'ai eu une vie sentimentale très compliquée, n'entrons pas dans les détails. J'ai été très amoureux d'une femme avec laquelle je ne pouvais pas vivre. Nous avons passé notre vie à nous séparer et à nous retrouver. Elle est morte il y a dix ans. Je ne peux pas en parler tant j'en suis affecté", avoue-t-il le coeur encore lourd à nos confrères de Libération.

Alors qu'il était lui même au plus mal, l'homme brisé a croisé la route d'Anne Sinclair, elle aussi en difficulté. "Je l'ai tirée de la dépression grave qui la menaçait et elle m'a évité le pire", raconte-t-il comme pour expliquer que ce sont leurs blessures respectives qui ont rapproché ces deux êtres qui se trouvaient en perdition. Aujourd'hui, tout va mieux pour l'historien qui conclut cette entrevue par de belles paroles adressées à celle qu'il aime : "Je suis heureux : regardez la femme merveilleuse dont je partage la vie."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.