Pierre Ménès : son ex-assistant bientôt jugé pour diffamation

Pierre Ménès : son ex-assistant bientôt jugé pour diffamation
Pierre Ménès à la soirée WWE Live Event à l'AccorHotels Arena à Paris, le 14 mai 2019.

Après avoir fait l'objet d'une plainte pour harcèlement de la part d'un ancien assistant, le consultant sportif a décidé de contre-attaquer en saisissant lui aussi la justice, pour diffamation, a révélé Le Parisien le 23 janvier 2020.

Le 24 décembre dernier, dans une série de tweets ainsi que sur son blog, Emmanuel Trumer indiquait qu'il avait porté plainte contre Pierre Ménès pour harcèlement moral et injure sexiste non-publique en raison de l'orientation sexuelle. Alors qu'une enquête préliminaire a été ouverte par le tribunal de grande instance de Nanterre, Pierre Ménès a rapidement annoncé qu'il allait porter plainte en diffamation. Son ancien assistant est désormais convoqué le 26 février devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris.

Une "vaste fumisterie" ?

"Nous avons des attestations de la société de production et d'autres personnes qui nous assurent à quel point Pierre Ménès a toujours été respectueux avec lui et l'a valorisé. Nous allons montrer que ces accusations sont une vaste fumisterie et dégonfler ce buzz alimenté par les médias", a indiqué l'avocat de Pierre Ménès au Parisien. "Nous ferons la preuve de la vérité des faits dénoncés par Emmanuel Trumer et cette procédure se retournera contre son auteur", a pour sa part déclaré l'avocat de l'ex-assistant.

Tandis que l'enquête visant le spécialiste du football se poursuit, l'audience du 26 février permettra de fixer une date pour le véritable procès en diffamation. "Selon une source proche du dossier, l'affaire devrait ensuite être jugée dans les 18 mois", écrit Le Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.