Pierre-Jean Chalençon : "Pas d'obsèques pour mon père ... Un cauchemar"

Pierre-Jean Chalençon : "Pas d'obsèques pour mon père ... Un cauchemar"
Portrait de Pierre-Jean Chalençon, le 2 septembre 2019.

Dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 mars 2020, Pierre-Jean Chalençon annonçait que son père Gérard avait fait "le grand voyage". Jeudi 2 avril, le collectionneur monte au créneau. En raison de la crise sanitaire, son paternel n'aura pas d'obsèques.

L'admirateur de Napoléon, qui se fait surnommer "L'Empereur", ne cesse de le scander sur les réseaux : son père, journaliste de profession et disparu la semaine passée, lui manque cruellement. Jeudi 2 avril, c'est un nouveau coup dur qui frappe l'acheteur de l'émission Affaire conclue. Les mesures restrictives touche aussi les enterrements, comme en informe le site du gouvernement : "L'organisation des cérémonies funéraires demeure possible mais dans la stricte limite du cercle des intimes, donc en nombre très réduit et en observant scrupuleusement les gestes barrières. Seuls les membres proches de la famille (20 personnes au maximum) ainsi que les desservants de rites funéraires pourront donc faire l'objet d'une dérogation aux mesures de confinement fondée sur des 'motifs familiaux impérieux'"

Alors que l'homme de 49 ans et sa famille auraient souhaité dire "Adieu" à leur défunt, les obsèques ne pourront pas avoir lieu. Sur Twitter, Pierre-Jean Chalençon a mis les mots sur son bouleversement.

"Il part en gentleman... Je ferai une cérémonie au palais"

"Ce 2 avril restera à jamais gravé dans ma mémoire... Mon papa Gérard Chalençon ne sera plus que poussière... pas d'obsèques... Bref... un cauchemar... incompréhensible... Je suis très en colère !!!!! même si je peux comprendre", a-t-il écrit en mentionnant le compte du président Emmanuel Macron à la fin de son post.

En attendant la fin de la pandémie due au coronavirus, l'État offre la possibilité aux familles de déposer le corps dans un cercueil hermétique pour une durée maximale de six mois. Celui qui sera "à jamais le titi" de son papa a publié un nouveau message pour faire part de son indignation : "Concernant les obsèques... pour attendre 6 mois .. c'est totalement ridicule ... imaginez l'état du corps .. c'est une vaste plaisanterie... mon père est entrain d'être incinéré... il part en gentleman... je ferai une cérémonie au palais ..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.