Photos dénudées de Karine Ferri dans TPMP : "Cela a été fait pour nuire"

Photos dénudées de Karine Ferri dans TPMP : "Cela a été fait pour nuire"
Karine Ferri au gala de charité au profit de l'association Les Bonnes fées à l'hôtel d'Evreux à Paris, le 20 mars 2017.

Le 31 octobre 2018, Touche pas à mon poste diffusait des photos dénudées de Karine Ferri, prises alors que la présentatrice n'avait que 18 ans. Un moment très difficile pour elle, qui s'était déjà battue pour en interdire la diffusion.

Celle qui présentera la finale de Danse avec les stars ce samedi a choisi d'accorder une interview au Parisien mercredi 28 novembre afin de s'exprimer sur ses photos dénudées qui ont été diffusées dans Touche pas à mon poste le mois dernier. Car si Cyril Hanouna a été très vocal concernant la décision de Karine Ferri de porter plainte contre C8 et la production, celle-ci avait pour l'instant gardé le silence. Très émue, elle évoque son sentiment d'avoir été harcelée moralement, ne comprenant pas "cette violence, cet acharnement" à son égard.

Un sujet douloureux

"Si j'avais le choix, je n'évoquerais plus ce sujet", indique-t-elle au Parisien, avant d'expliquer : "J'ai fait ces photos (...) à l'âge de 18 ans : un âge où l'on est naïf et où l'on fait confiance. Elles ont été vendues à mon insu (...) et se sont retrouvées en Une d'un magazine et ailleurs, comme si j'avais posé pour eux. Ce qui est faux. Jamais je n'aurais fait cela." Un "vol et de l'abus de confiance" contre lesquels elle a porté plainte. La justice lui a d'ailleurs donné raison et a interdit la diffusion de ces clichés en 2004. Alors pourquoi ont-ils été ressortis aujourd'hui ? Pour Karine Ferri, la réponse est simple : "Cela a été fait volontairement pour nuire."

Si elle reconnaît le talent de Cyril Hanouna, elle ne comprend pas comment il peut déclarer l'aimer profondément à l'antenne et agir de cette manière : "Quand on aime quelqu'un, on ne fait pas cela. Il a même dit qu'il m'avait proposé de travailler pour lui. C'est faux." Et de conclure : "Aujourd'hui, on ne peut pas tout se permettre pour faire de l'audimat."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.