Pendant longtemps, Charlotte Gainsbourg a évité la tombe de son père

Pendant longtemps, Charlotte Gainsbourg a évité la tombe de son père
Charlotte Gainsbourg au défilé de mode automne-hiver 2019/2020 Saint Laurent à Paris, le 26 février 2019.

Azza Kamaria

Lundi 25 mars 2019, Charlotte Gainsbourg était l'invitée de Yann Barthès à l'occasion de la sortie de son livre "Rest", qui dévoile les coulisses de la création de son dernier album. Sur le plateau de Quotidien, la chanteuse a évoqué la disparition de son père et de sa soeur.

Bien qu'elle connaisse le succès dans les nombreux domaines artistiques dans lesquels elle a décidé de se lancer, Charlotte Gainsbourg fait partie de ces célébrités assez discrètes qui préfèrent l'anonymat. C'est pour cette raison d'ailleurs que la chanteuse a quitté la sphère parisienne pour la jungle urbaine new-yorkaise. "J'aime le fait que les gens s'en foutent de moi. Ça m'a permis de faire des choses", a-t-elle confié à Yann Barthès, ce lundi 25 mars.

"Avant je n'allais jamais sur la tombe de mon père"

Invitée sur le plateau de Quotidien à l'occasion de la sortie de son livre "Rest", la fille de Jane Birkin s'est confiée sur la première photo de l'ouvrage : une allée du cimetière Montparnasse où sont enterrés son père, Serge Gainsbourg et sa soeur, Kate Barry, décédée à 46 ans en 2013 après avoir chuté de son appartement situé au 4e étage d'un immeuble parisien.

Si aujourd'hui deux êtres chers à son coeur reposent en ce lieu, Charlotte Gainsbourg l'a longtemps évité. "Avant, je n'allais jamais sur la tombe de mon père parce qu'il y avait des gens. Ils sont très gentils, adorables, mais ce ne sont pas des moments où on a envie d'être reconnue", a-t-elle confié avant d'ajouter : "Depuis ma soeur, oui, j'y vais tout le temps."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.