Patrick Sébastien tacle Anne Hidalgo et se fait lyncher par les internautes

Patrick Sébastien tacle Anne Hidalgo et se fait lyncher par les internautes
Portrait de Patrick Sébastien réalisé à Paris, le 26 septembre 2018.

Marine Cournede

Dans une interview à BFM Paris publiée sur Twitter le 14 avril 2019, Patrick Sébastien ne s'est pas montré très tendre avec la Maire de Paris. De quoi s'attirer les foudres des internautes.

Alors que les élections municipales se dessinent à l'horizon, nombreux sont les candidats qui se lancent dans la course à la mairie de Paris. Et si Rachida Dati et Benjamin Griveaux sont déjà dans les starting-blocks, la maire actuelle, Anne Hidalgo, compte bien défendre sa place. Une chose est certaine : cette dernière n'aura pas le soutien de Patrick Sébastien. Interviewé par BFM Paris pour parler de son spectacle "Avant que j'oublie", présenté au théâtre Déjazet, l'animateur s'est montré très critique avec la principale intéressée.

"Elle a fermé les quais pour faire plaisir à 3 conn*rds en Vélib'"

"Je parle de Paris dans mon spectacle. Je ne supporte pas la Maire de Paris. Je dis qu'elle a fermé les quais histoire d'emmerder 5 000 mecs qui vont bosser pour faire plaisir à 3 conn*rds en Vélib' qui vont se promener", lâche-t-il sans détour. Des propos mal accueillis par les internautes, qui se sont empressés de réagir à l'interview publiée sur Twitter. "3 conn*rds en Vélib' ! Moi j'en vois un assis dans un fauteuil", "Raté duc*n, on est 17 000" , "La beaufitude du 20e siècle incarnée !", peut-on lire dans les commentaires.

Un dernier, plus explicite, commente : "Non, le vélo est un moyen de transport pour aller travailler pour des milliers de Parisiens Franciliens soucieux de l'environnement. Je vous croyais bien plus près du Peuple. Déçu." Également pointé du doigt par l'adjoint d'Anne Hidalgo, Christophe Najdovski, toujours sur Twitter, Patrick Sébastien a répondu : "C'est évidemment de l'humour. C'est l'espace de respiration des artistes... mais si vous voulez l'interdire aussi... Pas de problème."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.