Patrick Sébastien : sa réponse à ceux qui le traitent de beauf

Patrick Sébastien : sa réponse à ceux qui le traitent de beauf
Patrick Sébastien lors de l'enregistrement de Vivement Dimanche à Paris, le 27 février 2013.

Le 18 juin 2020, en plein marathon médiatique en raison de la sortie de son livre "J'ai déplacé l'éléphant", Patrick Sébastien a accordé deux entretiens à Yahoo! et à Europe 1 lors desquels il a répondu à ses détracteurs le qualifiant de beauf.

"Il n'y a rien de plus agréable que d'être pris pour un c*n par des gens qui le sont deux fois plus que toi", a déclaré Patrick Sébastien sur Europe 1 au micro d'Anne Roumanoff. L'ancien présentateur du Plus grand cabaret du monde (qui prépare le retour de son émission culte sous la forme d'un spectacle), a conscience de cette image de beauf qui lui colle à la peau depuis le début de sa carrière. À l'occasion de la parution de son livre, il a donné sa vision des choses.

"J'ai pris pendant 40 ans"

"J'ai été jugé, on m'a traité de beauf, mais je suis un garçon tolérant, humaniste, et mon loisir préféré ce sont les mots-croisés de Télérama !, s'est-il défendu sur les ondes de la radio. Si c'est ça être un beauf, ça me va très bien, il n'y a pas de souci." Un sujet qu'il a également abordé le même jour auprès de Yahoo! : "J'ai pris pendant 40 ans (...) Je suis un beauf, un blaireau, parce qu'on peut tout me dire à moi, j'ai pas d'association pour me défendre. Le beauf que je suis, c'est quelqu'un qui est humaniste, tolérant, qui a des valeurs, qui va protéger sa famille, qui bosse, qui fait bosser du monde, qui ne boit pas, qui ne frappe pas les femmes."

Le présentateur, qui assume son côté populaire, s'est également exprimé sur sa vision de la France : "Le vrai problème dans ce pays, c'est qu'on a une élite présumée intellectuelle... mais surtout de réseau. C'est des réseaux de copains (...) Tous ces gens d'en haut prennent les gens d'en bas pour des cons."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.