Patrick Sébastien : "Si j'avais vendu mon âme, j'aurais pu rester à la télé"

Patrick Sébastien : "Si j'avais vendu mon âme, j'aurais pu rester à la télé"
Patrick Sébastien lors de la 30e édition du Téléthon à l'hippodrome de Longchamp à Paris, le 3 décembre 2016.

Récemment évincé de France Télévisions, Patrick Sébastien fait son retour avec un album de chansons à texte qui risque de surprendre son public habituel. C'est à cette occasion qu'il s'est confié à Midi Libre, le 14 juillet 2019, sur ses envies et sa nouvelle vie.

"Quand on m'a viré de la TV, je me suis dit : 'J'ai 65 piges, j'écris depuis des années, c'est ma passion, c'est le moment de montrer autre chose'", raconte l'animateur au cours de cet entretien. S'il n'officie plus sur France 2, l'ancien présentateur du Plus grand cabaret du monde ne manque pas de projets. En plus de faire la promotion de son nouveau disque, il continue de se produire dans toute la France cet été. "Je ne renie en rien mon côté festif (...), précise-t-il. C'est mon plaisir de donner de l'amour aux gens."

Oublier "les gens qui te méprisent"

Les textes signés par Patrick Sébastien dans ce nouvel opus parlent de sujets sérieux, bien éloignés des paroles de ses tubes Tourner les serviettes ou Pourvu que ça dure. Néanmoins, il ne craint pas les réactions du public : "À mon âge ? Je n'ai plus peur de rien aujourd'hui. Je suis monté à Paris en 1974 avec une valise et 600 francs en poche. Je suis redescendu 45 ans plus tard sans jamais me trahir. À force, tu oublies les gens qui te méprisent."

Et l'animateur de poursuivre : "Je fais ce métier pour les gens qui m'aiment, ceux qui me connaissent vraiment. Je ne veux pas les décevoir. Je n'ai jamais eu pour ambition de convaincre les gens qui ne m'aimaient pas. Si j'avais vendu mon âme, j'aurai pu rester à la télé mais je ne sais pas faire. Ça n'est pas mon caractère."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.