Patrick Poivre d'Arvor se confie sur le deuil de ses trois filles disparues

Patrick Poivre d'Arvor se confie sur le deuil de ses trois filles disparues
Patrick Poivre d'Arvor au Centre National du Cinéma et de l'Image Animée à Paris, le 20 novembre 2017.

Marine Cournede

À l'occasion de la sortie de son nouveau livre "La vengeance du loup", le journaliste a été interviewé par Faustine Bollaert pour le magazine Femme actuelle, le 21 février 2019. Il se confie entre autres sur les deuils qui ont marqué sa vie, dont ceux de trois de ses enfants.

À 71 ans, Patrick Poivre d'Arvor a enduré la disparition de plusieurs proches, dont trois de ses filles. Un sujet douloureux qu'il a accepté d'aborder au cours d'un entretien avec Faustine Bollaert pour le magazine Femme actuelle.

En 1975, le journaliste avait été confronté à la mort tragique de son bébé, Tiphaine, âgée de six semaines. Cinq ans plus tard, il faisait à nouveau face à la perte d'un bébé, arrivé mort-né. "Quand je parle de mes enfants, j'évoque aussi cette enfant morte à la naissance", a-t-il confié à l'animatrice avant d'ajouter : "Elle devait s'appeler Garance, et aurait pu être grande aujourd'hui." Après ces deux drames, sa vie se voyait une fois encore bouleversée avec la disparition de sa fille Solenn, en 1995. À 19 ans, la jeune femme s'était donnée la mort après avoir souffert d'anorexie mentale durant des années.

"C'est inadmissible"

"Vous savez j'ai perdu mes enfants avant mes parents, et ça c'est inadmissible", a déclaré Patrick Poivre d'Arvor, lui qui a perdu sa mère en 2011 et son père en 2018. Malgré ces deuils difficiles, l'ancien présentateur du JT de TF1 "continue de dire merci à la vie". "Jeune j'ai eu une grave maladie, j'aurais pu passer de l'autre côté, cela m'a donné encore plus l'envie de jouir de tout", a conclu PPDA, qui est aussi le père de Dorothée, Morgane, François et Arnaud (le fils qu'il a eu avec Claire Chazal, ndlr).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.