Patrick Poivre D'Arvor imagine son Noël parfait

Patrick Poivre D'Arvor imagine son Noël parfait
Patrick Poivre d'Arvor lors de l'enregistrement de l'émission Rembob'INA à Paris, le 15 octobre 2019.

Auprès des journalistes du Figaro, lundi 7 décembre 2020, Patrick Poivre D'Arvor a fait le récit du Noël auquel il aspire : s'enfuir aux côtés d'Arthur Rimbaud.

S'il est et restera le visage emblématique du JT de 20H sur TF1, bien qu'il ne soit plus à l'antenne depuis 2008, Patrick Poivre D'Arvor est également un écrivain prolifique avec une soixantaine d'oeuvres littéraires à son actif, certaines co-écrites avec son frère, Olivier Poivre d'Arvor. Et alors qu'il vient de publier "'La Bretagne au coeur' aux Éditions du Rocher et 'Le Roman de La Fayette' dans la collection Le Rocher poche", comme le rappelle Le Figaro, PPDA a fait le récit de son Noël idéal dans les colonnes du journal, lundi 7 décembre 2020.

"Nous aurions fugué tous les deux à Paris"

"J'aimerais me retrouver à Charleville-Mézières avec Arthur Rimbaud qui serait alors l'un de mes camarades de classe, en 1870 - année où il a écrit son premier poème, 'Les Étrennes des orphelins'. (...) Avec Rimbaud, la nuit de Noël, en 1870, nous aurions fugué tous les deux à Paris. Lui aurait sans doute été voir Verlaine et moi je me serais baladé dans la capitale", raconte Patrick Poivre D'Arvor auprès du Figaro. Il détaille par la suite son amour pour le poète : "Arthur Rimbaud a toujours été mon idole. J'avais un poster de lui dans ma chambre. J'ai grandi à Reims et lorsque mes parents m'ont offert un Solex, à l'âge de 14 ans, j'ai fait 80 kilomètres, 3 heures de route, pour aller me recueillir sur sa tombe, au cimetière de Charleville, où il a été enterré en 1891. J'étais tellement heureux. Plus tard, je suis souvent parti sur ses traces en Éthiopie ou à Aden. L'un de mes poèmes préférés est 'Ophélie' car il me fait beaucoup pensé à ma fille, Solenn. D'ailleurs lorsque je fais des concerts-lectures avec une violoncelliste ou un pianiste, je commence toujours par lire celui-ci. Et personnellement, je relis très souvent l'ensemble de son oeuvre. En 2017, j'ai écrit 'L'Éloge des écrivains maudits', un ouvrage où, bien entendu, il figurait aux côtés d'autres auteurs qui ont eu des destins particuliers - morts jeunes, ignorés pendant des années, méconnus malgré leur talent..."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.