Patrick Chesnais, sur la mort de son fils : "J'aurais dû mieux le protéger"

Patrick Chesnais, sur la mort de son fils : "J'aurais dû mieux le protéger"
Patrick Chesnais lors de l'avant-première du film "Ma mère est folle" à Paris, le 26 novembre 2018.

Le magazine France Dimanche a dévoilé des extraits du dernier livre de Patrick Chesnais, dans lequel le comédien évoque la mort dramatique de son fils Ferdinand.

En octobre 2006, Patrick Chesnais faisait face à un terrible drame : celui du décès de son fils Ferdinand des suites d'un accident de voiture sur le périphérique parisien. Près de 14 ans plus tard, le célèbre acteur à la moustache a décidé d'évoquer cette tragédie, en témoignant sa douleur et son deuil impossible dans le livre "La vie est belle. Je me tue à vous le dire !", dont France Dimanche a révélé des extraits poignants, le 10 janvier 2020.

Beaucoup de regrets

Dans les pages dévoilées, le réalisateur de 72 ans raconte le jour de l'enterrement durant lequel il a été envahi par un sentiment de culpabilité. "Je voyais, lui, allongé pour toujours dans cette boîte, juste devant moi, porté par des costauds des pompes funèbres, calme, éteint, définitivement mort... Je me disais que j'aurais dû mieux le protéger et que c'est moi qui aurais dû être dans cette boîte... Je n'ai pas été un bon père. Un bon père, ça empêche son fils de mourir à vingt ans", a-t-il écrit.

L'acteur de "Bienvenue parmi nous" explique également qu'il a souhaité monter sur scène le soir de la disparition de Ferdinand pour tenir ses engagements, et surtout s'accrocher à la vie. "La situation était au bord, au bord de tout, de la détresse, de la mort, de la vie qui continue", a-t-il confié. Néanmoins, dévasté par cette immense perte, il n'a pu s'empêcher de pleurer. "C'est comme pour manger, pisser, dormir, à un moment ça vient, ça dégouline", a-t-il conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.