Patrick Chesnais : guéri du Covid-19, il raconte son combat contre le virus

Patrick Chesnais : guéri du Covid-19, il raconte son combat contre le virus
Patrick Chesnais à l'avant-première du film "Ma mère est folle" au cinéma Publicis à Paris, le 26 novembre 2018.

Guéri du coronavirus, Patrick Chesnais raconte sa lutte contre le virus dans le journal Var Matin paru le lundi 4 mai 2020.

Le coronavirus touche tout le monde, et les personnalités ne sont pas épargnées. À 73 ans, le comédien Patrick Chesnais a contracté le covid-19. Aujourd'hui officiellement guéri, l'acteur a choisi de raconter pour la première fois son combat dans les colonnes de Var Matin, lundi 4 mai 2020. Quand l'épidémie a débuté, le comédien a choisi de quitter Paris pour se rendre dans sa maison sur l'île de Ré. Et c'est très peu de temps après que les premiers symptômes se sont déclarés : "J'ai senti des frissons, de la fatigue, je ne pouvais plus appuyer sur les pédales, explique Patrick Chesnais. J'avais de la fièvre. J'ai pensé tout de suite au Covid-19." Il a donc fait le test et celui-ci s'est révélé positif.

"Je n'ai jamais connu ça de ma vie"

Malade, l'acteur de 73 ans a dû combattre "une véritable saloperie". "Je n'ai jamais connu ça de ma vie. Une telle fatigue, une telle lutte avec une espèce de bête à l'intérieur de soi, que j'appelais Alien ! Un jour il me lâchait et, le lendemain, il remettait ça avec une violence inouïe !", explique celui qui était encore sur les planches de théâtre en mars dernier à Var Matin. Sa lutte "a duré presque un mois" dans des conditions très difficiles. "Je ne tenais pas debout ! C'était terrible ! C'est comme un animal qui vous veut du mal. On a l'impression qu'il veut vous détruire", développe-t-il avant de poursuivre : "Je marchais 20 mètres dans le jardin, et j'étais obligé de m'allonger à cause de la fièvre. Je sais qu'il y a différentes formes de Covid-19. Il y en a qui font très peu souffrir, d'autres très graves. Moi, c'était entre les deux."

Désormais hors de danger, l'acteur déclare à Var Matin : "Maintenant, il va falloir remonter la pente, retrouver mon énergie, ma vitalité d'avant. Ce qui demande un certain temps. Et la convalescence dure. Il y a des jours où ça va, et d'autres non."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.