Patrice Laffont se remémore l'époque des Mariés de l'A2 : "Je draguais un peu"

Patrice Laffont se remémore l'époque des Mariés de l'A2 : "Je draguais un peu"
Patrice Laffont au spectacle musicale "Le Roi Lion" au théâtre Mogador à Paris, le 20 janvier 2010.

Vendredi 8 janvier 2021, Patrice Laffont était l'invité de Faustine Bollaert dans Ça commence aujourd'hui, le temps d'une émission spéciale "La télé est toute leur vie". L'occasion pour l'emblématique animateur de revenir sur ses expériences télévisuelles, en évoquant notamment Les Mariés de l'A2, sur laquelle il a fait quelques révélations croustillantes.

On ne compte plus le nombre d'émissions présentées par Patrice Laffont. De Fort Boyard à Des Chiffres et des Lettres en passant par Pyramide, l'animateur a fait les beaux jours d'Antenne 2. C'est tout naturellement donc qu'il s'est rendu sur le plateau de l'émission de Faustine Bollaert, Ça commence aujourd'hui, dédiée à celles et ceux dont "la télé est toute leur vie". Le temps pour lui de se remémorer ses expériences à la télé, notamment Les Mariés de l'A2, l'ancêtre des Z'amours, désormais animé par Bruno Guillon, qu'il a présenté de 1987 à 1990. "C'était marrant à faire. Et puis je pouvais dire des choses que j'avais envie de dire. Parce que sur Des chiffres et des lettres, dès que je faisais un truc qui sortait des rails, je me faisais cogner. Cogner méchamment, hein ! Dans Les Mariés de l'A2, j'ai pu, pardonnez-moi l'expression, déconner", a-t-il confié à Faustine Bollaert.

"Quelques unes..."

Au fil de la conversation, Patrice Laffont se révèle avoir été un petit coquin. "Je draguais un peu", a-t-il avoué face à l'animatrice, qui lui a rétorqué : "Vous avez emballé... Pardon, je ne devrais pas dire ça ! Vous avez séduit des ex-candidates des Z'amours avec leur amoureux ?" Ce à quoi l'homme de télé a répondu : "Oui quelques unes..." Une anecdote étonnante dans un programme où des couples viennent tester leur amour. "Quand ça marchait bien, ils étaient tout le temps dans les bras l'un de l'autre. Après l'émission, ils restaient comme public. Et quand ça marchait moins bien, qu'ils s'étaient engueulés et tout, les femmes et les hommes se séparaient. Ils étaient chacun d'un côté du public", a-t-il raconté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.